Pour me poser des questions sur Russie vous pouvez aussi utiliser
Twitter ou Facebook

Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 15:05

L’histoire devient à la mode à Moscou : il n’y a plus d’évènements sans les mentions du style russe ou soviétique. La tendance serait bonne si ces allusions n’étaient pas trop schématiques et répétitives. Ainsi on risque à réduire la culture russe aux blini, matriochka et balalaika qui tournant autour du portrait de Staline. C’est une histoire émaillée voir étrangère.

jdM_2015_41.JPG jdM_2015_40.JPG


Pourtant l'engouement pour le passé peut attirer l’attention au présent. J’ai décrit le rôle de certains phonographes dans une protestation. Un autre exemple : les visites guidées à travers des endroits non-touristiques. C’est ce qu’on a eu pendant le Jour de Moscou grâce au mouvement « Archnadzor » (« La surveillance architecturale »). Cette organisation est connue dans la ville par son activité de défense des bâtiments historiques. Quant aux visites guidées qu’elle a organisées, c’était un bon prétexte  pour inviter les citadins à la manifestation contre la destruction du visage historique de la ville.

jdM_2015_38.JPG
 Pendant la manifestation de « l’Archnadzor » après la fête de la ville .


Les Moscovites connaissent bien le nom de Roustam Rakhmatoulline, un des organisateurs de « l’Archnadzor », professeur de l’Université d’Architecture de Moscou. Il y a un an il était parmi ceux qui s’était montés sur la coupole de la maison Tolstoi en essayant d’empêcher sa démolition illégale. La police les a arrêtés, puis libérés très vite.

jdM 2015 01 jdM_2015_35.JPG

 Pendant le Jour de Moscou Roustam racontait

aux  excursionnistes l’histoire du monastère

Vysokopétrovsky (le monastère de Métropolite

Pierre) qui fêtait son 500e anniversaire.

 Pendant la manifestation il a résumé les trois ans

du travail du nouveau maire moscovite. Le bilan :

la démolition des objets historiques continuait,

les destructions illicites restaient presque

impunies car il n’y a pas de loi nécessaire.

 

Une des revendications principales des manifestants était l’organisation d'un comité de l’héritage culturel qui comprendrait des représentants du pouvoir et du milieu scientifique, des experts. C’est pour résoudre ensemble les questions brûlantes sur l'héritage historique. C'est aussi pour ne pas perdre la sensation de l’authenticité étant entouré par l’apparence de l’histoire et de l’art.

jdM_2015_37.JPG jdM_2015_36.JPG

  « Les habitants du centre ville sont POUR

la conservation de la vieille Moscou  

« Le meurtre de la tour Shoukhof est

l’opprobre mondial de la Russie !»

 

En revenant à la visite guidée : le quartier autour du monastère est historique mais pas touristique ce qui pose des problèmes au guide même s’il est génial et érudit. Premièrement, les vieilles rues moscovites ne sont pas du tout adaptées aux promenades en groupe.

Moscou, une visite guidée

Deuxièmement, la disparition des bâtiments historiques et les nouvelles constructions exigent autant du travail  d’imagination que de celui des yeux.

jdM 2015 02

Roustam : « Figurez-vous l’absence de cet édifice et vous trouverez une vue magnifique ... 

Enlevez ces détails et ce palais apparaîtra devant vous tout beau et somptueux ».

 

C'est une histoire fragile, presque imperceptible. Cependant, elle offre des découvertes intéressantes !

Moscou, la maison où Louis Alexander Berthier se logé en 1812

Ce bâtiment n’est autre que la résidence de Louis Alexandre Berthier, major général de l’armée de Napoléon. A l’époque, c’était, bien sûr, un hôtel de ville qui appartenait à une famille de la noblesse russe. Puis, l’ediffice à été réfait - à la fin du XIXe et après la révolution de 1917. Les deux fois c'était pour les raisons pratiques : les citadins nouveaux avaient besoin des logements. Rien n’a changé ...

 

jdM 2015 04 jdM 2015 06

Une bicyclette sous le balcon –  un vestiges de

l’époque soviétique avec ses kommounalka.

La symbolique musulmane à côté d’une

cathédrale orthodoxe n’est pas un vestiges,

mais l’effet d'une rue étroites : l’ambassade

de l’Algérie se trouve près du monastère.

 

Un autre voisinnage étrange :

jdM 2015 07 jdM 2015 08

 

La vieille cathédrale du monastère regarde le musée de l’art contemporain - une disposition presque symbolique. L’une a été bâtie par Alosius le Jeune l’auteur de la cathédrale de Saint-Michel du Kremlin. L’autre est la fondation de Zourab Tsérételi, sculpteur contemporain d’origine géorgienne qui était proche du maire précédent de Moscou et qui reste maintenant le président de l’Académie russe des beaux-arts. A mon avis tout ça n’ajoute pas de la beauté à ses oeuvres.

jdM 2015 11 jdM 2015 10

Une des oeuvres de Tsérételi qui ne sont pas

moches, à mon avis : un homme géorgien.

Son geste est décent, simplement

typiquement géorgien.

Cet escalier n’a pas été créé par le fondateur

du musée. Il l’a achetée à Paris. Pendant une

restauration, on a remplacé deux volées

de la tour Eiffel. Les nouvelles parties ont été

installées et les anciennes - on les a vendues

à quelques musées d’art contemporain. 

 

A vrai dire, je trouve que dans la plupart des oeuvres de Tsérételi sont fantastiquement laides et prétentieuses. Comme la plupart de pièces de l'art contemporain.

jdM 2015 09

L’exposition « Les voies de l’art allemand de 1949 jusqu’à nos jours » présentée

dans le musée de Tsérételi. Pardon, mais c’est terrible !


Evidemment, je le dis car je ne comprends goutte à l'art contemporain 

Une autre version : il y a peut-être peu d’art et trop de l’apparence ?

Par La Plume de loin - Publié dans : l'automne moscovite - Communauté : Tous les hOrizOns ...
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact

Recommander

Contacts

Skype:
plume_de_loin

twitter:
Plume_de_loin

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés