Pour me poser des questions sur Russie vous pouvez aussi utiliser
Twitter ou Facebook

Mardi 19 août 2014 2 19 /08 /Août /2014 17:29

Pour ne vous pas faire penser n’importe quoi : la confiture va continuer son existence en Russie, bien qu’ici elle ait un autre nom. Les Russes l’appellent le « varényé ». Outre la différence linguistique, il y a celle de la consistance : le varényé est relativement liquide et n’est ni obligatoirement gélifié ni homogène.

varényé - la confiture à la russe varényé - la confiture à la russe

Ce sont les moulages mais l'image est typique : comme le varényé est liquide,

les baies et les fruits émergent souvent.


Jadis chaque femme qui se respectait, noble ou simple, devait savoir préparer un varényé selon sa recette unique. On la transmettait de mère en fille et il est possible de dire que les pots de varényé gardaient les valeurs traditionnelles aussi bien que les baies entières et les morceaux des fruits.

Moscou : jour de la confiture De plus, on s'en réapprovisionnait chaque été : le mois d’août était toujours le temps de la préparation du varényé en Russie. Imaginez tout un pays au-dessus duquel, une fois par an, flottent les nuages d'odeurs épais et doux des baies sauvages ou des fruits mûrs ou des légumes car on faisait le varényé de courgettes et même de choux ... Bref, c’était un sport national féminin.

Moscou : jour de la confiture Moscou : jour de la confiture

Les femmes contemporaines, au moins dans les grandes villes, ont assez d'autres préoccupations. La plupart de grands livres de cuisine se trouvent dans le coin du rayon le plus éloigné.

Pourtant notre municipalité a considéré les recettes douces comme un bon prétexte pour faire bouillir le centre de la ville. On a organisé un festival du varényé moscovite et ... c’est pour ça que les palmiers sont apparus à côté de la Place rouge et près de la rue centrale – Tverskaya – les chalets des marchands se sont amassés autour des points pour les selfies.

Moscou : Kremlin et palmiers

Moscou : jour de la confiture Moscou : Kremlin et palmiers

Les deux générations du transport

le plus écologiques )))

 On en a marre des vues du Kremlin habituels ?

Pas de problèmes !

 

C’était le dernier jour de l’événement quand je me suis décidée de le visiter, alors, le dernier jour de cette confiture urbaine. 

Moscou : jour de la confiture

 

 Attention ! Ca ne se mange pas : c'est le savon qui se déguise en confiture !


Moscou : jour de la confiture produit de la Crimée

L'homme ne vit pas seulement de confiture.

En outre toutes les marchandises

ont le droit égal d'être vendues ;)

Il y avait beaucoup de produits de la Crimée
sur les comptoirs. Pourquoi ? Une énigme ;)
Celui s'appelle « Le thé-Crimée » et est destiné
pour bania. Une autre énigme ...


A vrai dire, il semble que les pouvoirs moscovites ont une recette universelle pour toutes les fêtes. Les ingrédients sont presque les mêmes pour le marché de Noel et pour l’événement d’été :

- quelques zones thématiques au centre pour faire les photos

- plusieurs points de vente des bricolages

- les concours des cuisiniers

- la musique et les loisirs selon la saison

- les gourmandises selon la situation politique

Mélanger tout, ajouter des visiteurs – et la fête est prête pour être servie aux médias et au Instagram.

Moscou : jour de la confiture Moscou : Basil-le-Bienheureux en sable
Moscou : jour de la confiture

Moscou : jour de la confiture

 

Pourtant cette fois il y avait quelque chose particulière qui a brusquement délivré le festival de l’arrière-goût embêtant du commerce. On a invité les grand-mères, les babouchkas, pour une marche victorieuse de vraies expertes en varényé.

Moscou : la marche des babouchkas

Moscou : la marche des babouchkas

En haut :

« Pourquoi avez-vous décidé de participer à cette marche ?» - « Mais c’est évident : nous sommes les meilleures grand-mères moscovites et nous savons faire le meilleur varényé. » - « Quelle est votre règle principale pour le réussir ? » - « Il faut pas être grognonne !»

 

En bas :

Ces participantes de la marche sont bien jeunes. Devient-il à la mode d'être une babouchka ?

Moscou : la marche des babouchkas Moscou : la marche des babouchkas

 

Enfin, la marche a commencé. Les babouckas se dirigeaient vers le Kremlin – un orchestre de faux « grand-pères » en tête, les vrais petit-enfants à côté.

Moscou : la marche des babouchkas

Moscou : la marche des babouchkas Moscou : la marche des babouchkas


On peut dire que c’est de la propagande, ce culte de la famille unie et acceuillante, que c'est patriarcal (matriarcal, tenant compte du sujet) etc. Pourtant, personnellement moi, je préfère la cordialité démodée des babouchkas à la formule moderne « le business et rien de personnel ». Comme ça, au moins, on aura toujours quelques bocaux de magnifique varényé.


Par La Plume de loin - Publié dans : l'été à Moscou - Communauté : Week-end du petit patrimoine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact

Recommander

Contacts

Skype:
plume_de_loin

twitter:
Plume_de_loin

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés