Pour me poser des questions sur Russie vous pouvez aussi utiliser
Twitter ou Facebook

Samedi 29 novembre 2014 6 29 /11 /Nov /2014 20:20

Regardez ce que j’ai trouvé dans Internet ! Aujourd'hui c'est donc l'anniversaire ! 

tour Ostankino 08

Feuille d'Avis du Valais et Journal de Sion - quotidien indépendant,

mardi 30 novembre 1965.

 

La première transmission de télévision en couleurs entre Moscou et Paris a eu lieu le 29 novembre 1967. C’était la conséquence directe de l’invention du SECAM en France et de son adaptation en URSS. Environ un mois auparavant, les mêmes faits ont produit une nouvelle téléréalité russe : dorénavant elle était colorée, y compris les reportages sur les kolkhozes et les congrès des députés. On pourrait dire que la France a ajouté de la couleur à la propagande soviétique)))


Voici le programme de la chaîne 1 publié par le journal « Troud » (« Le travail »),

28 avril 1965 :

jdM 2015 27

12h00 – Actualités

12h10 Dans les espaces de la Patrie

12h30 A toi, jeunesse !

16h55 Programme des émissions

17h00 «L’école du sportif débutant »

17h30 «Le principal sur la science, les découvertes, les rêves »

18h00 Pour le 20e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne fasciste. « Au nom de la Patrie », partie 3e.

18h30 Tchaikovsky, « Le Casse-Noisette ». Le spectacle du Théâtre academique de Kiev. Pendant l'entracte : 19h30 «Dans un scaphandre au-dessus de la planète » - un film.

19. 40 Actualités

21.00 « La jeunesse » à l’antenne (« La jeunesse » est le nom d’un magazine télé). Une émission du Léningrad

22.10 Actualités

22.25 Match de football. La sélection de meilleurs joueurs des pays différents – la séléction de clubs anlgais.

 

 

Bien sûr, ce n'est qu'un exemple et il y avait d'autres émissions, y compris les directs qui ajoutaient de la nervosité à la censure. Mais ce n’est pas la qualité de l’idéologie dont je veux parler. C’est de son centre.
La télé est apparue en Russie en 1931. Dès 1939, où la télévision est devenue régulière, c’était la tour Shoukhov qui la fournissait aux spectateurs, très peu nombreux à l’époque.

tour Shoukhov 02 tour Shoukhov 08

 

Après la Deuxième guerre mondiale, la situation a commencé à changer et vers 1960 le gouvernement russe a découvert plus d’un million de téléviseurs en URSS. Leur nombre s’agrandissait rapidement ce qui ressemblait sans aucun doute à une ressource idéologique à assimiler ! Il fallait augmenter le nombre d’émissions et leur zone de couverture aussi. De plus, on en avait une grande raison: le cinquantenaire de la révolution d'octobre qui pendait au nez ... Bref, le gouvernement soviétique a pris la décision sur la construction d’un nouveau centre de télédiffusion. C’est pour cela qu’en 1967, on a édifié une construction gigantesque dont le titre complet était « La station pansoviétique de la télédiffusion au nom du cinquantenaire d’Octobre ».

tour_Ostankino_19.JPG
En langue normale on l’appelait et l’appelle plus court : la Tour Ostankino d'après le nom de l’endroit historique où elle se trouve. (A propos : c’est le même quartier où se trouve le Centre panrusse des expositions. Cette année il a célébré son 75e anniversaire et pour un cadeau on lui a rendu son nom initial de l’Exposition des réalisations de l'économie nationale. Pour faciliter la vie des touristes, évidemment !)


tour Ostankino 17 tour Ostankino 13

 

En Russie on dit souvent qu’ici on retourne tout des pieds à la tête. Sans blaguer, la nouvelle tour de télévision en était un exemple sérieux. Ce monstre de 540 mètres a pour modèle un lis renversé. Ses pétales en béton précontraint assurent la stabilité de la tige dont le sommet se perd dans les nuages. Quant aux « racines » de cette « fleur », elles sont environ 4,5 mètres - c'est la profondeur de sa fondation. Pendant la visite guidée dans la tour on vous le raconte en étant déjà à la hauteur de 337 mètres, sur une plate-forme panoramique vitrée. Donc, conservez votre calme ...
 

tour Ostankino 07 tour Ostankino 05

 

L'architecte de la tour Nikolaï Nikitine créait toujours les structure presque fantastiques

mais efficaces. C'est lui, qui a proposé les colonnes flexibles pour l'Université d'Etat de Moscou

ce qui a permis à édifier ce gratte-ciel sur un sol instable.

 

Dès son apparition, le nouveau centre de télédiffusion accomplissait plusieurs fonctions. Par exemple, celle d'une station météorologique et de la liaison de la téléphonie sans fil pour le gouvernement.

tour Ostankino 10
 Le voilà ce truc qui nous donne les prévisions météorologiques.
Il sait tout sur le climat d'Etat ;)

 

A vrai dire, cela n'a pas marché avec la téléphonie à cause de la faiblesse du signal.

En revanche, l'intérêt des citadins à la nouvelle tour était très fort. Juste après son ouverture, dans les années 70, il était presque impossible d’obtenir les billets pour la visiter. On les distribuait par les syndicats selon les listes et ceux qui vouler être au top attendaient son (et sa) tour pendant plus de 2 mois.

tour Ostankino 18
C'est ce que la tour voit quand elle regarde où elle met ses pieds :-)

 

Pourtant cette construction fabuleuse  avait un autre endroit, encore plus attractif pour ceux qui voulaient se sentir les citadins du ciel.

 

La suite prochainement

Par La Plume de loin - Publié dans : les monuments - Communauté : Voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact

Recommander

Contacts

Skype:
plume_de_loin

twitter:
Plume_de_loin

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés