Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 13:44

Articles sur le même sujet : cilc

Moscou, chez les frères KaravaevsUn coin secret du Tverskoy boulevard a été occupé par la « boutique culinaire de deux frères Karavaevs » (« koulinarnaya lavka Karavaévyck » en russe). La disposition n'est pas mal choisie : il s’agit d’une partie centrale de la ville. Pas loin il y a la place Pouchkine et le restaurant homonyme connu grâce à une chanson de Gilbert Bécaud. Un autre voisin remarquable des frères est le nouveau Théâtre Académique qui porte le nom de Maxime Gorki. Bref, les alentours sont artistiques, du moins touristiques et il n’est pas trop difficile de supposer le niveau des prix dans les restaurants du quartier.

Pourtant ce n’est pas le cas de la boutique des Karavaevs.

Karavaevy 03

La « boutique » est petite, sans aucune emphase et avec un menu relativement bon marché. « Relativement » parce que ses plats sont quand même plus chers que dans la « Cantine № 57 » mais pas beaucoup plus. En revanche le site web des Karavaevs a sa version française : clic. Un défaut c’est qu’il n’y a pas de prix.

Karavaevy 04En general ils se trouvent entre 60 et 100 roubles (1,3 et 2,2 euros) pour 100 grammes de plat.

A propos : ajourd'hui 1 euro = 45 roubles environ. 

Karavaevy 05 Karavaevy 06

 

Voilà quelques prix releves lors de ma visite à la « boutique » fin décembre 2013 :

soupe au poulet – 60 roubles/1,3 euros

crème de tomates – 70 roubles/1,5 euros

kacha de sarrasin au légumes – 60 roubles/1,3 euros рour 100 grammes

salade « Olivié » – 70 roubles/1,6 euros рour 100 grammes

carpe à la juive 130 roubles/2,9 euros рour 100 grammes

gâteau « Napoléon » – 70 roubles/1,6 euros рour 100 grammes

espresso – 60 roubles/1,3 euros

double espresso – 95 roubles/2 euros

thé (au jasmin, sencha, oolong) – 60 roubles/1,3 euros Karavaevy 07

Blini, pirogui, hareng sous manteau, chtchi – la cuisine russe fait une bonne partie du menu proposé, mais pas tout le menu. Il y a, par exemple, les croques français (madame, monsieur, bourgeois), la lasagne italienne, la salade américaine «cole slaw», le poulet sichuan. Bref, il n’y a pas de nationalisme dans ce que les Karavaevs offrent.

Karavaevy 08Enfin, ces frères, qui sont-ils ? A vrai dire, ils n’existent que dans l’enseigne de cette chaîne de la restauration rapide. Leur nom provient du mot slave « karavay » qui signifie le pain rond. Jadis on le faisait pour les noces et pour les accueils des visiteurs les plus honorables. Le karavay est un symbole de l’hospitalité. Alors, les frères avec leur nom ne sont qu'un titre qui fait l'allusion à un bon repas.

karavayQuant à la boutique sur le boulevard Tverskoy, elle est réelle et convient pas mal pour manger un morceau pendant une promenade dans la ville, s'il ne s'agit pas d'un groupe nombreux.

Adresse : 20 ed. 4, Tverskoy boulevard. Pour regarder le plan : clic

Ouvert de 8h00 jusqu’à 23h00

 

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans manger à Moscou
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact