Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 12:17

Aujourd’hui chez nous commence l’année scolaire. C’est à dire que les enfants vont à leurs écoles et les étudiants à leurs instituts. 

Moscou : une école de l'époque soviétique
La façade d'une école des années 20


En Russie l’enseignement est gratuit s’il ne s’agît pas d'établissements privés. Mais cela ne signifie pas que les parents ne payent rien.

Par exemple, selon la presse russe d’hier, la préparation d'un enfant à l’école coûte cette fois presque 11 000 roubles (~275 euros). Ce budget inclut les prix des vêtements, des fournitures scolaires et des manuels. (Peut-être on a compté aussi les fleurs que les parents traditionnellement achètent pour les instituteurs – une bonne raison pour les vendeurs qui triplent les prix, aussi traditionnellement.)

En outre les parents sont obligés de payer les agents de sécurité et l'équipement des classes.

Chaque année les frais augmentent.

En même temps beaucoup de gens (en 2010 c’est environ 47 % - selon l’un des centres des études sociologiques) sont sûrs que la qualité d’enseignement baisse.

 

À vrai dire, je n'ai pas d'information sur ce sujet. Je suis maintenant très éloignée de l’école. À l’époque soviétique quand j’étais êcolière, on prenait les manuels dans les bibliothèques scolaires absolument gratuis. Mais on était obligé de porter l’uniforme que je déteste depuis! Elle était comme ça:

l'uniforme scolaire soviétique l'uniforme scolaire soviétique

Un objet de l'exposition sur

les vêtements historiques russes

Une des vitrines historiques du GOuM

 

Le tablier blanc - c’était pour les fêtes, le noir - pour les jours ordinaires, comme si les écolières soviétiques étaient toujours en deuil.

Après la Perestroika on a refusé l’uniforme scolaire, mais peu à peu les écoles la commencent à rendre, pas si sombre et obligatoire mais quand même… Et je prévois le retour de la question: est-ce que c’est bon quand tous les enfants sont pareils?

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'automne moscovite
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact