Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 10:22

J’ai visité un groupe Montessori qui s’est installé dans une des écoles maternelles de Moscou. Bien sûr j’ai fait quelques photos et j’ai parlé avec la psychologue de ce groupe.

TatyanaAlors, j'aimerais vous présenter Tatyana.


 Son premier métier est “chimiste”, mais Tatyana a été passionnée par la pédagogie, puis la psychologie et enfin est devenue une psychologue diplômée.

Elle dit que sa profession lui permet toujours d'apprendre quelque chose de neuf: des programmes, des méthodes, des expériences – et c'est pourquoi Tatyana aime beaucoup son travail.

Elle a appris le psychodrame, la thérapie par les contes de fée, la pédagogie Steiner-Waldorf et Montessori etc.

 

 

Quand même, comment tu t'es retrouvée dans la pédagogie?

 Mon mari est mathématicien, il était en quête d’un poste dans une école. Il a trouvé un lycée expérimental pour des petits enfants doués dont le directeur cherchait le personnel qui pourrait développer ses idées, la formation ne jouait aucun rôle pour lui. Mon mari m’a proposé de m’essayer dans la pédagogie et voilà...

école maternelle de Moscou

Le bâtiment à droite est typique d'une école maternelle ordinaire de Moscou. “Ordinaire” c’est à dire “une école maternelle qui est gratuite, financée par l’État et fait partie de l’enseignement public.

Il y a maintenant des écoles privées, mais c'est une autre histoire.

 

Ton nouvel emploi était-il difficile pour toi?

Oui: c’était en 1994, notre pays était dans la crise, le salaire des instituteurs était équivalent au prix d’un paquet de Pampers, pas de matériels scolaires nécessaires, nous faisions tout nous-même. Je me rappelle que je passais les nuits en dessinant des mandolines pour qu'au matin les enfants puissent tracer les cordes en cinq minutes! Puis nous avons eu en Russie un boom de matériels scolaires et maintenant je vois très souvent des parents qui ne savent pas quoi choisir pour leur enfant. Bref, pour le moment il y a beaucoup de bons programmes, par exemple, des groupes Montessori.

école maternelle de Moscou

Le groupe Montessori de Tatyana n’est pas nombreux: 11 enfants de 3 à 6 ans.

Mais il n’y en a que 9 ce jour-là.

Sont-ils nombreux à Moscou?

Il y a environ 40 groupes. Mais pour faire un tel groupe, on a besoin d’un local où les enfants puissent manger, dormir et cela exige des permissions de differentes instances. C’est difficile. D’habitude on cherche une école maternelle comme une base pour un groupe Montessori. Mais ici il y a un autre problème: nos écoles maternelles ne peuvent pas donner leurs locaux à louer. Et elles ne peuvent pas inclure cette méthode dans leur programme d'éducation. Peut-être notre État ne trouve pas ça nécessaire.

 

Pourquoi tu penses ainsi?

Tu sais, quelques autres pédagogues de notre école maternelle m'ont interrogé: “Est-ce que c’est vrai, que la méthode Montessori est pour des enfants imbéciles?” Peut-être il y a la même idée dans le ministère de l'éducation... En outre ces groupes sont désavantageux: on ne peut pas faire un groupe de 25 enfants comme dans une école maternelle ordinaire. Et les matériaux Montessori coûtent trop cher: il n’y a que deux fabriques russes qui en produisent et le prix d'un module est d'environ $100. Voilà pourquoi cette méthode n’est pas avantageuse pour l’État. Les parents de nos enfants achètent eux-même les matériels Montessori pour notre groupe. école maternelle de Moscou

Les zones différentes avec les matériels éducatifs différents.

Les enfants peuvent toujours choisir ce qu’ils veulent.

école maternelle de Moscou


école maternelle de Moscou


école maternelle de Moscou

Peut-être que la méthode de Montessori ne convient pas à la réalité russe?

Je pense que la méthode de Montessori est superbe, mais il y a des nuances. Nous avons des exigences de l’école primer: pour y entrer un enfant doit avoir un assortiment de connaissances, par exemple, il doit lire en 20-25 mots à une minute. C’est vrai qu’un enfant “statistiquement moyen” apprend tout cela dans un groupe Montessori sans problèmes. Mais il y a des enfants dont les parents n’ont pas, par exemple, d’intérêt pour la lecture et voilà: je vois que leur petit ne choisit jamais des caractères. Mais il a à les savoir!

école maternelle de Moscou

“Et quand Poline a commencé à se moquer de moi, je l’ai regardé avec un regard très sévère...”

 

Et que faire dans ce cas-là?

S’il s’agit de la lecture, nous ajoutons au programme les cubes de Zaïtsev. L'idée de Montessori sur la liberté du choix est superbe, mais je comprends très bien, ce qu'on exigera d'un enfant après l’école maternelle. Et j'essaye de compléter la méthode. Par exemple, je trouve qu’il manque des exercices pour travailler la logique. Nous ajoutons aussi des exercices sur la langue russe.

école maternelle de MoscouLes cubes de Zaïtsev simplifient l’apprentissage de la lecture.

Et l’école maternelle ordinaire, est-ce qu’elle ne prépare pas les enfants à l’école primer?

Je pense qu’il n’y a pas de parents qui mettraient leur enfant à l’école maternelle ordinaire l'esprit tranquille. Vous pouvez me tuer, mais c’est mon opinion. Nos éducateurs - écoutez donc comment ils parlent avec les enfants, vous comprendrez tout. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de pédagogues qui sont devenus pédagogues parce qu’ils aiment travailler avec des enfants. Malheureusement les conditions dans notre pays emmennet des gens a travailler dans des écoles maternelles sans avoir la formation nécessaire et sans avoir un talent nécessaire. Ce ne sont pas des gens auxquels on peut confier un enfant! Et je pense que nous avons un système scolaire où un pédagogue réprime son élève. N’est-ce pas? Et la même politique existe dans la plupart des familles. Les enfants survivent dans ces conditions mais ils reçoivent un tas de complexes.


Alors, la méthode de Montessori forme une personnalité qui sera réprimé par sa famille, par l’école secondaire etc. Où est donc l’avantage?

Il me semble que les enfants dans notre groupe sont plus créatifs que les autres. Ils ont de la dignité et c’est plus important que de savoir lire ou compter. Je pense, que c'est important donner aux enfants la compréhension qu’il existe une autre manière de vivre. Je parle de la méthode de Montessori: ici les enfants ont toujours le choix – et puis ils auront le choix aussi. Oui, dans leur vie ils auront peut-être des moments où ils devront se soumettre. Mais quand ils pourront être libres, ils sauront l'être. Sans doute, l’influence d’un pédagogue n’est pas plus forte que celle de la famille. Et c’est elle qui joue le rôle principal dans l’éducation d’un enfant, elle est hors de la concurrence. Mais grâce à notre groupe nos enfants comprendront – j’espère – qu’il y a un autre mode de vie.  école maternelle de Moscou

J'ai écouté cette conversation:

- Regarde, ce tableau s’appelle “Le bain du cheval rouge”.

- Et le cheval est rouge parce qu’on le baigne dans l’eau bouillante?


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans les Russes racontent
commenter cet article

commentaires

gene 05/11/2010 23:32


j'ai entendu parler de cette méthode mais je ne la connais pas bien. Est ce qu'elle est meilleure ? je ne sais pas . Pour moi , il n'y a pas de méthode , mais des méthodes suivant le potentiel des
enfants . Si j'avais eu une fille , je l'aurai appelé tatiana ,c'est un garçon et c'est wilfried . bisous


La Plume de loin 09/11/2010 09:14



Quelle méthode est meilleure - cett grande question existe déjà pendant tant d'années. Qui sait...

Et pourquoi tu choisirais le prénom Tatiana? J'ai pensé qu'il est doux seulement pour les oreilles russes ))


Bonne journée!


 



Le Chevalier Dauphinois 05/11/2010 18:31


J'adore cet article.
... Il narre la vie, les pensées, les actes de citoyens de ton pays. Ce pays est proche de notre histoire et si loin de nos préoccupations que je suis heureux de lire des petits morceaux de vie.


La Plume de loin 09/11/2010 09:02



Merci. J'essaye de donner une image un peu moins officielle et un peu plus détaillée que celle des mass media.



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact