Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 13:33

Le billet devrait être publié hier, vendredi le 13, mais ... A peine je l’ai commencé, l’électricité est disparue et je me suis retrouvée dans le noir nez à nez avec un vampire devant un ordinateur sourd-muet-aveugle. Sans doute, c’était l’influence d’un esprit malin car j’ai été en train d’indiquer quelques endroits moscovites où il habite.

Pourtant, je vous les présente aujourd’hui. Pas tous ! Pour ne pas priver de lumière tout le quartier ;)

     

Métro moscovite, station « La place de la révolution »

Il semble que ses figures sont dans chaque guide de superstitions du monde. Au moins, en étant dans cette station, j’observe toujours les touristes (surtout japonais) qui font les selfi près du garde-frontière et son chien.

Attention mes chers visiteurs de Moscou ! Ce monument apporte de la bonheur seulement aux étudiants et seulement quand ils passent les examens. Pour la réalisation de vos vœux il faut trouver la figure du matelot et toucher les fanions de signaux.

(Très) court inventaire de superstitions moscovites
(Très) court inventaire de superstitions moscovites

Attention № 2 ! Ne touchez pas les oiseaux de la basse-courière sinon ils peuvent « cribler votre chance » de coups de leurs becs.

 

Rue Kouznetsky Most

Une des rues centrales de Moscou, dès le XVIIIe et jusqu’à 1917 elle a été pleine des boutiques de mode les plus chères.

(Très) court inventaire de superstitions moscovites

Selon une légende, une jeune mannequin française Josephine a travaillé dans une de ces maisons au début de XXe. Un jour, elle a entendu que son amant, un négociant très riche, était mort – un des gamins vendant les journaux le criait dans la rue pour écouler sa marchandise. Josephine s'est jeté dehors de la boutique pour acheter le quotidien et s’est fait écrasée par un fiacre. Le jour suivant, dans une porte cochère de Kouznetsky Most on a trouvé le jeune vendeur des journaux qui a été étranglé par un bas de soie. L’expertise a montré que ce détail de toilette appartenait à Josephine. On dit que son fantôme continue à poursuivre les marchands des journaux jusqu’à nos jours, alors, si vous pensez à vendre la presse à Moscou, prenez-le en compte.

 

Pont de Patriarche (près de la cathédrale de Christe-Sauveur)

Là vous pouvez obtenir un secours d'argent ... Mais non, pas en mendiant ! Pour améliorer son état financier il faut traverser le pont, mettre les pieds sur les marches de la cathédrale et formuler ses besoins. (Je ne l’ai jamais essayé. Si vous l'éprouvez, racontez-moi le résultat s’il vous plait !)

 

Pont Bogdan Khmelnitski (Pont de Kiev)

Un endroit pour trouver son amour partagé et long. Il y faut mener son ami(e) et s’embrasser sur le pont. Puis il vous reste seulement à changer les calendriers en vérifiant si la magie travaille.

 

Monument de Tchaïkovsky près du Conservatoire étatique de Moscou

(13/6, rue Bolshaya Nikitskaya)

(Très) court inventaire de superstitions moscovites
(Très) court inventaire de superstitions moscovites

Encore un talisman pour les amoureux mais cette fois pour ceux qui sont épris de la musique. Les étudiants du Conservatoire montent sur ce monument après les examens pour mettre un bouquet à la main de Tchaïkovsky. Les malappris qui laissent une bouteille vide à la place des fleurs risquent perdre l'ouïe au moins concernant la musique.

Rue Bolshaya Ordynka

Une de ses habitants de XIXe siècle aimait beaucoup les chats. Près de sa maison elle a bâti les maisonnettes pour installer ces animaux mais les voisins mécontents les ont bannis. Maintenant, toute une compagnie de chats fantômes apparaît dans la rue, surtout la nuit, et miaule, et augure des ennuis à tout ceux qui la voit.

(Très) court inventaire de superstitions moscovites

Rue Myasnitskaya

Elle est connue par la Maison du thé dont le style chinois fait de la publicité à son premier possesseur depuis plus de 100 ans. Son voisin par contre ne voulait pas attirer l’attention sur sa personne. Le général de brigade Kousovnikov avait une telle peur des voleurs qu'il osait à peine quitter son appartement. Une fois avant sortir il a caché son argent dans la cheminée mais pendant son absence un servant a allumé le feu et la fortune du général a été brûlée. Kousovnikov a eu un choc et il est mort peu après. Depuis ce temps, le soir, les passants voient de temps en temps son ombre apparaître dans la rue et pleurer l’argent perdu. C’est une rencontre désagréable car elle promet les pertes financières. Pour les éviter il faut mettre dans le trottoir la coupure la plus grosse de votre porte-monnaie en disant : « Le-voilà ton argent » - et le malheur passera de côté.

Durant la préparation de l’article aucun fantôme n’a été maltraité.

Ni blessé. Ni même vu 8)

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire les Russes racontent
commenter cet article

commentaires

gene 14/05/2016 22:29

C'est très intéressant , j'aime beaucoup celle sur les chats .

Marie 14/05/2016 17:57

Bonjour Lena, voici un ravissant article mêlant superstition et humour. À Saint Petersbourg, il y a aussi plusieurs statues dont il faut toucher un endroit pour devenir riche, chanceux ou intelligent... ou peut-être les 3 ensemble. Si on est seul et sans guide touristique pour nous expliquer ce qu'il faut toucher, voici un moyen simple de le savoir : il suffit de regarder là où la statue est la plus rutilante. D'ailleurs, je vous soupçonne, au moyen de ce procédé, d'utiliser les passants pour faire reluire vos monuments pour pas cher. Aussi, voici une suggestion : je vous conseille d'accrocher devant chez vous votre poele à frire en fer et votre marmite en fonte en expliquant que ce sont des porte bonheur. Vous serez ainsi débarrassée de la corvée de nettoyage.
Concernant le pont du Patriarche, pourquoi ne pas avoir essayé vous même ? La fortune vous permettrait de voyager en France toutes les fois où vous en avez envie.
Enfin, en ce qui concerne le pont de Kiev, nous avons une superstition similaire qui consiste à s'embrasser en passant sous le pont Alexandre III qui est aussi l'un des symboles de l'amitié franco-russe. Un article au sujet de ce magnifique pont https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pont_Alexandre-III . à bientôt pour des articles toujours aussi savoureux et instructifs

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact