Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 14:22

Il y a des maisons qui ont leurs propre destin grâce à leur rôle dans l’histoire mondiale. Mais il y a aussi des maisons qui sont célèbres grâce à leur rôle dans la gastronomie mondiale et c’est aussi intéressante. Surtout pour les touristes qui sont non seulement les gourmands mais aussi les hommes riches :)

Je vous montrerai à Moscou une de maisons de cette sorte.

"Prague" d'aujourd'hui.


Le restaurant “Prague” se trouve au coin des rues Arbat et Arbat Nouveau (Novij Arbat). Ce bâtiment existait déjà au XVIII siècle, d’abord comme une maison de rapport et après comme une gargote qui était très populaire parmi des phaètons (voituries, fiacres – je ne sais pas quel mot sera plus correct en français mais en russe on dit “izvoztchiques”).

Un "izvoztchique" - pour comprendre de quoi je parle.

 

Cette gargote avait le nom “Prague” personne ne sait pourquoi. Et les “izvoztchiques” appelaient cette gargote f“Brague” – comme une boisson alcoolisé. C’était sans doute plus près de la vérité.

Mais en 1896 un négociant riche de nom Tararikine a gagné la gargote au billiard et n’hésitant pas trop, il l'a transformé au restaurant chic. Tararikine a refait le bâtiment: il a reçu plusieurs salles qui brillées de la dorure et des miroirs, et il a engagé des cuisiniers très professionnels. Le nom du restaurant restait le même – “Prague”, mais la clientèle a changé: maintenant c’étaient les gens riches et célèbres.

"Prague" sur une vieille photo.

“Prague” était un restaurant où se réunissaient la public choisie mais aussi où travaillaient les employés choisis. Les garçons de “Prague” étaient aussi l’élite: on ne les attachait à service que d’après la recommandation. Et Tararikine ne leur donnait pas du salaire, au contraire les garçons de “Prague” lui donnaient des taux du leur pourboire.

Après la Révolution d'Octobre (1917) le restaurant a été fermé, mais dans 7 ans on l’a reouvert comme la cantine de MosSelProm (un trust de Moscou qui s'occupait du traitement de la production agricole). En ce temps-là Tararikin été déjà mort, sa fille en 1937 a été envoyée en exil comme beaucoup d’autres gens...

Et la “Prague” a été refermée et reouverte en 1957. Pour cette fois elle est devenue le restaurant avec toute sa richesse et toute sa gloire. Elle avait les meilleurs cuisiniers et confiseurs. Un fait historique: les employés de la “Prague” étaient les seuls confiseurs soviétiques qui ont reçu du brevet pour la recette d’un gâteau au chocolat. C’était en 1982 et leur gâteau-soufflé au chocolat nommé “Le lait des oiseaux” est populaire jusqu'à présent.

Je pense, que le restaurant est aussi populaire car je vois toujours beaucoup des voitures à son parking. Je pense aussi que ses visiteurs sont les gens très riches, comme c’était auparavant... en partant de ses prix. Voici des extrait de sa carte:

Cuisine européenne

Roquette avec des crevettes et du parmesan – 690 roubles (~19 euros)

Salade des artichauts et des pêches avec des turions de soja – 690 roubles

Velouté de l’asperge – 550 roubles (~15 euros)

Sole (poisson) grillé avec du riz à l'indienne – 2100 roubles (~58,3 euros)

Viande blanche sous la sauce de baies – 1100 roubles (~30,5 euros)

Ce scorpion dessus de l’entrée de “Prague” c’est l’emblème d’investisseur –

de l’entreprise “AST” qui a restauré le restaurant en 1997.

“Prague” propose aussi la cuisine orientale et la cuisine brésilienne (c’est pas la publicité, c’est l’information pour faire l’image complète). La dernière inclut parmi les autres plat “la salade à la russe”, dans la recette de laquelle il y a la langue du bœuf avec des concombres et (je ne sais pas pourquoi) du parmesan. Et encore une plate “très brésilienne” – plombières “Princesse Anne” – glace au cognac en flammes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

philippe 08/04/2010 22:32


Encore merci pour toutes ces précieuses informations...
Le roman avance...trop lentement.
J'espère que tout va bien pour toi.
Philippe


La Plume de loin 19/04/2010 08:50



Merci, tout va pas mal. Et je suis contente à lire ces deux phrases de toi. J'espère que je pourrai lire ton roman un jour, et en russe sans doute!


On dit que le propriétaire de "Prague" veut vendre ce restaurant à cause de la lésion et de mauvais état du bâtiment historique qui a besoin de la restauration...




LIZOTCHKA 03/12/2008 19:01

Merci Hélène,
Après Jérusalem, Prague! Certains qui ne connaissent pas la Russie vont se perdre!
Bonne soirée!
Bises
Elise

La Plume de loin 04/12/2008 07:13


Bonjour Elise! Cela n'a rien d'étonnant, parce que certains connaisseurs de Russie se perdent: "il y a plus de choses au ciel et sur terre... que n'en rêve votre philosophie" :)
A propos! Cette phrase en russe a un autre air: "Есть много на свете, друг Гораций, что и не снилось нашим мудрецам" - voilà des surprises de la traduction! :)

Bonne journée Elise! Bises!


dominique03 02/12/2008 13:46

Me voici de retour, après un détour à Tokyo.
On dit un "cocher", celui qui conduit les chevaux d'un fiacre, ou d'un phaéton (le mot est désuet, mais existe bien).
A paris, j'adore aller dans les restaurants russes : mais, même quand le caviar n'est pas au menu que c'est donc cher !

La Plume de loin 04/12/2008 07:28


Bonjour Dominique! Vous avez donc "tiré le bon numéro"! Je vous envie un peu: Vietnam et Japon - c'est comme deux autres planètes :) J'apprends la langue japonaise peu à peu et pour moi c'est une
aventure plus grande que la traduction en russe "Gaspard de la Nuit" du Luis Bertrand. :)


Bertrand.Redonnet 02/12/2008 13:10

C'est un plaisir, cette balade dans Moscou, la mythique Moscou...
Merci à vous.
Cordialement

La Plume de loin 04/12/2008 07:52


Merci beaucoup Bertrand! J'aime aussi les mythes qui sont la source inépuisable pour un observateur attentif.
Amicalement
 


Tcheburachka 01/12/2008 22:56

Merci Plume pour cette visite gastronomique. Le menu reste malgré tout quelque peu cher...
Bonne soirée.
Tché.

La Plume de loin 04/12/2008 08:22


Mais oui, tu a raison Tché. Je pense, "La Prague" est le plus cher restaurant de Moscou :)
Sais-tu, il y a ici un resto nommé "Клуб Че" - pas en honneur du Tcheburachka mais en honneur du (T)chegevara :)
Bonne journée!


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact