Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 07:26

Non-fiction est l’exposition des éditions et de la litérature intellectuelle qui a lieu à Moscou chaque automne. Pour les éditeurs c’est la manifestation d’image de marque, pour les lecteurs – c’est l'occasion d’acheter quelques livres des éditions petites mais sérieuses et respectées qui ne se trouvent pas à Moscou.


Pour les traducteurs c’est le chance de trouver l’éditeur pour leurs œuvres. Moi, par exemple, j’ai voulu rencontrer mes amis d’édition “Symposium” (St.-Petersbourg). Ils ont publié mon traduction du roman “Tulipe” de Romain Gary et j’ai pensé les offrir la traduction d'un autre roman de même auteur - “Charge d’âme”. Hélas, je n’a pas trouvé leur stand...

Chaque année l’exposition a un hôte d'honneur, pour cette fois cette c’était Finlande qui jouait la rôle principale et avait le grand stand avec des Moomins:)


J’ai trouvé aussi les stand de Pologne, d'Allemagne, de Bohême, d’Estonie. Et ce de France sans doute! J’aime beaucoup ce que fait le Centre culturel français de Moscou, je trouve que les mardis de cinéma français dont il organise c’est vraiment une bonne idée.


Quant au programme de l’exposition il y avaient des tables rondes et des conférences sur la litérature contemporaine, le business d'éditions et les présentations des livres variés et des auteurs variés.

Cette année on a fait aussi une exposition des couvre-livres, très intéressante pour moi. J’adore les vieux livres :)


Mais qu'est-ce qu'on lit maintenant à Moscou? J'ai en vue "la litérature intellectuelle" qui était exposée. Alors, il y avait beaucoup de livres sur l'histoire, en particulier sur l'histoire de Russie, de l'architecture, de la religion. Il y avait aussi beaucoup des manuels des langues étrangères et beaucoup des livres en langues étrangères. Il y a quelques nouveautés des belles-lettres, par exemple la traduction du roman de Patrick Bauwen "L'oeil de Caine" dont la traductrice russe je connais bien. Il y avait aussi des  "nuages" de bandes dessinées - je peut dire "l'installation" mais je ne peut pas dire "l'installation d'une sorte de littérature populaire en Russie".  



Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'automne moscovite
commenter cet article

commentaires

dominique03 02/12/2008 13:54

L'expression consacrée est non pas une exposition de "couverture de livres", mais une exposition de "reliures" (va donc savoir pourquoi !!!, car la couverture tient une plus grande surface que la reliure à proprement parler).
Moi aussi, j'adore les bouquins : et l'an dernier, j'ai fait un stage de reliure pour restaurer mes vieux livres. Au salon du livre ancien, à Souvigny, il y a quelques années, une "relieuse" proposait de véritables oeuvres d'art.

La Plume de loin 04/12/2008 07:44


"Reliures"! Merci beaucoup Dominique!!! Maintenant je sais le mot correct :)
Et moi, j'ai aussi un trésor du bouquinist: "Cyrano de Bergerac" de Rostand qui a été imprimé à la fin du XIX siècle :) Ce livre a son secret: on l'a trouvé dans les archives d'un des hôtels de
Moscou et personne ne savait pas d'où il est apparu. Mes amis me l'ont offert.


Alouette 01/12/2008 19:25

Merci beaucoup, Plume de loin, c'est très gentil à toi. Cela me fait très plaisir de connaître cette comptine en russe.
Elle doit être assez ancienne, c'est amusant de voir qu'elle existe encore.
ça va me motiver dans mon réapprentissage du russe
Ici, pas de neige mais beaucoup de pluie.
à bientôt

Alouette 01/12/2008 16:16

bonjour Plume et merci pour ta réponse
ce qui me plairait beaucoup, c'est de l'avoir en russe, car c'est en russe qu'on me la racontait.
Que d'exigence ! :-)
merci beaucoup ! et bonne journée : toujours pas de neige ?

La Plume de loin 01/12/2008 17:01



En russe? Mais avec beaucoup de plaisir! Voici:


Раз, два, три, четыре, пять,/вышел зайчик погулять./Вдруг охотник выбегает,/прямо в зайчика стреляет!/Пиф-паф, ой-ой-ой!/Умирает зайчик мой!


Mais oui, pas de neige... Il y avait un peut mais elle est déjà fondue.



Alouette 30/11/2008 20:05

bonjour Plume de loin,

je me suis brusquement souvenue d'une comptine russe que me racontait ma grand-mère ou peut-être même mon arrière-grand-mère, une histoire de chasseurs (ou de garnements qui allaient à la chasse) qui se terminait par "pif-paf oye oye oye" et une phrase que j'ai oubliée
est-ce que tu connais ?

La Plume de loin 01/12/2008 16:02



Bonjour Alouette! Je sais cett comptine!!! Voici en françai:


Une, deux, trois, quatre/un petit lièvre est allé se promener/brusquement le chasseur sort en courant et il tire directement au lièvre/pif-paf, oye-oye-oye/mon pauvre petit lièvre - il meurt!


Un peut cruellement... J'espère, tu ne te chagrineras pas!


Bonne soirée!



Lizotchka 30/11/2008 17:36

Coucou!
J'adore moi aussi les vieux livres, mais les prix se sont envolés... Au milieu des années 1990, on en avait pour pas cher, maintenant... D'ailleurs la plupart des bouquinistes à Pétersbourg ont laissé place à des boutiques... Quel dommage!
A +
Bises

La Plume de loin 01/12/2008 15:52



Bonjour Lizotchka! Les prix mordent mais on peut aller au musée :)


Bonne soirée et bonne semaine!



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact