Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 08:47

Alors, Novinsky boulevard.

Il faut aller à gauche de l’entrée de la station du métro “Smolenskaja” et vous le trouverez sans problèmes.


Je veux dire que vous trouverez une grande avenue pleine des autos et du bruit. Et aucune trace du boulevard... Où sont des arbres?

Consultons l’histoire.

Dès années 60 du XIX siècle il y avait vraiment à Moscou le boulevard qui s’appelait Novinsky. Il est apparu à la place des faubourgs où habitaient les poêliers et les fauconniers. Près des faubourgs il y avait aussi le couvent de la Présentation de la Vierge. On l’appelait aussi "Novinsky couvent" parce que les sœurs tissaient les “novins” –  les toiles écrues. Et le couvent a donné le nom à tout ce lieu.

À XVIII siècle le couvent et les faubourgs ont perdu leurs pièces de terre qui sont tombées entre les mains des nobles, des fonctionnaires et des marchands. Et en 1812 tout les bâtiments de ce lieu ont brûlé pendant le grand incendie. Après cette tragédie le lieu a été cureté et on y a fait une rue large qui est devenue la place des promenades et des fêtes populaires avec des théâtres forains, des ménageries, des manèges de chevaux de bois etc. Les gens appelaient ce lieu Novinskoé gouljanié – c’est à dire “Novinsky promenade”.

Chaque année vers le Pâques on y faisait la promenade populaire: les trois premiers jours étaient pour la plèbe et la bonne compagnie visitait la fête dès le quatrième jour. Mais en 1860 l’administration de la ville Moscou a pris la décision de faire ici la cité-jardin – et à cause de la plantation des arbres les promenades populaires ont été transférées à la Place rouge et à la Bolotnaja place où la tradition de ces promenades existait jusqu’au 1914.

Et le boulevard? Il n’a pas survécu l’an 1937... Je ne sais pas pourquoi pendant le temps soviétique les gens détruisaient les choses esthétiques. La beauté est donc apolitique, non? En tout cas le boulevard vert n’existe plus, nous l'avons seulement comme un toponyme. L’implantation de bâtiments est chaotique à cette partie de la ville.

Il y a des monuments historiques, il y a des maisons résidentiels pas très nouvelles, il y a des centres commerciaux qui sont colossals et vulgaires à mon avis. Bref, Novinsky boulevard est éclectique. Mais c’est l'histoire pour la prochaine fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

Le Chevalier Dauphinois 13/03/2009 12:07

Haaaaaa Plume. c'est un vrai plaisir de te lire. si,si,si, je suis sincère !
Et j'adore ta manière de ressentir ta ville et ton histoire.
... la France à eu durant la révolution de 1789 une période de destructions importantes, mais avant, sous Richelieu, de nombreux château ont été détruit pour ne pas faire de l'ombre au Grand Roi qu'il servait.
De nombreuses ruines que je visite ont été "créées" dans ces 2 périodes.
.... heureusement au 20ème siècle nombre de personnes iont pris conscience de l'histoire et de la beauté.... Et tous cela revit un peu.
y a t il un projet de remmetre des arbres et de la vie dans "ton" boulevard ?

La Plume de loin 14/03/2009 14:06


Dommage mais on ne veux pas remmetre la beauté du Novinsky boulevard. Moscou est devenue une ville très commerciale où chaque mètre carré coûte très chère et on n'épargne pas les monuments quand il
y a la question d'argent.


louvreboite 16/02/2009 17:07

Ce n'est pas un endroit touristique mais en fevrier 2004, nous avons parcouru ce boulevard en trolley (ligne B) depuis le gratte ciel jusqu'à mayakovskaïa. C'était un bon moment, un bon souvenir !

dominique03 16/02/2009 10:07

Ce que voulait dire ma documentaliste (c'est tout au moins ce que j'avais compris), c'est qu'il y avait une belle activité.
Si tous les gens qui marchaient ont maintenant une voiture chacun, je veux bien croire qu'il doit être difficile de se déplacer. Quand on met plus de temps en voiture qu'à pied pour se rendre d'un point à l'autre, il est temps de changer de mode de déplacement.
Dans ma ville, je plaide pour la création de "zones 30" : des zones où la vitesse pour les voitures est limitée à 30 km/h (je roule beaucoup en vélo ou l'hiver, je marche).
A La Rochelle, où je suis allée pour un congrès l'an dernier, j'ai découvert aussi qu'il était impossible de passer en voiture de l'est à l'ouest de la ville (ou réciproquement)!

La Plume de loin 17/02/2009 08:47


D'accord, j'ai compris :) Comme Moscou est la capitale, il y a toujours beaucoup des gens - et pas seulement des touristes. Mais cette foule se trouve dans les stations du métro. Nous y avons les
heures de pointe très graves :( Et les automobilistes passent 2-3 heures sur les routes deux fois par jour à cause des bouchons... La surpopulation est la maladie de toutes les grandes villes.


dominique03 15/02/2009 09:51

Je t'ai déjà parlé de cette documentaliste d'un de mes collèges qui avait été assistante de français en Russie dans les années 70 ? IL n'y avait pas de voitures, alors. Mais elle disait qu'il lui avait fallu un certain temps avant de comprendre qu'il fallait savoir sur quel trottoir marcher : il y avait tellement de gens qu'il fallait distinguer le trottoir "qui monte" et celui "qui descend", car sinon il était impossible d'avancer à contre-courant !!!

La Plume de loin 16/02/2009 08:42


Je ne me rappelle pas des années 70, car en ce temps-là j'étais très-très petite   Mais je n'entendais pas qu'il y
avait à Moscou les trottoirs "qui montent" et ceux "qui descendent". Les passants peuvent toujours prendre le trottoir qu'ils veulent prendre, il n'y a pas des règlements. En tout cas nous avons
maintenant ici un autre problème: les autos qui sont très... trop nombreux!!!



Eva 14/02/2009 07:38

Bonjour Hélène,

un intéressant reportage sur ce boulevard à Moscou.

Je te souhaite une agréable fin de semaine,
Eva

La Plume de loin 14/02/2009 14:00


Bonjour Eva! Merci beaucoup pour ce compliment. Et moi aussi - je te souhaite à mon tour une agréable fin de la semaine


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact