Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 07:54

Pendant ma promenade autour des Étangs du Patriarche j’ai trouvé quelques maisons curieuses. Je peux parier que pas tous les Moscovites savent que cettes maisons existent :)

À propos de cette petite il n’y a aucune information.


La maisonnette de début du siècle XX se niche entre deux bâtiments plus ou moins contemporains. Elle paraît la miniature sur la couvercle du coffret.

Et cet homme tout à fait sous la toit – qui est-il? Je ne sais pas et je n’ai pas réussi à clarifier cela.

Cettes deux maisons-voisines tiennent chacune son histoire.


La rose-pâle est célèbre grâce au tragédien Ostoujev (“j” comme dans “journaliste”) qui habitait cette maison à la fin du XIX siècle. Ostoujev (1874—1953) est un acteur illustre du théâtre russe. Il était le fils du machiniste

et a terminé deux années d’école technique mais puis il a été renvoyé. Il a changé quelques spécialités et enfin a trouvé sa place au théâtre. En 1894 il a débuté au théâtre de la ville Voroneje. Dès le 1898 an il travaillait au Malij théâtre de Moscou.

Un fait intéressant: le nom véritable d’Ostoujev était Pojarskij (encore une fois “j” comme dans “journaliste”) – du mot russe “pojar”, c’est à dire “l’incendie”. Il devait prendre un pseudonyme parce que pendant l’annonce des acteurs le public toujours écoutait “pojar” au lieu de “Pojarskij” et s'envolait à toutes jambes du théâtre, en pensant de l’incendie. :)

Et encore un fait: Ostoujev était l'acteur unique dans son genre parce qu’il était… sourd. À cause d’une maladie il perdait peu à peu son ouïe et vers la fin de sa vie il était tout à fait sourd. Mais il ne quittait pas la scène, il a élaboré la système qui lui permettait à être sur la même longueur d'ondes que les autres acteurs.


Et la bleu-pâle maison à droite s'appele “la maison avec des lynx” – vous les trouverez au-dessus des fenêtres du premier étage.


Sur la façade il y a aussi les autres décorations: les plantes, les mascarons humains et faunesque. Et cette femme avec l’étoile est la divine Nika en chair et en os.


La maison a été bâti en 1902 par architecte Ivanov. Par le temps qui court il y avait la librairie où on pouvait acheter des livres “radicaux”. En 2005 les inconnus ont jeté une grenade à la fenêtre de la librairie, heureusement la décorations de la maison était la victime seule de cet incident. 

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'hiver à Moscou
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact