Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 12:07

Nous avons aujourd'hui le premier jour de Maslénitza ou de la Semaine du fromage.

C’est une fête demi-païenne, la sœur du carnaval et du Mardi gras. Comme ses “parents” à l’étrangère, Maslénitza est liée avec du raccompagnage d’hiver et d’accueil du printemps. C’est pourquoi l’attribut principal de Maslénitza est la crêpe comme le symbole du soleil.

Nos ancêtres païens croyaient qu’avec des crêpes ils mangeaient un peu du soleil qui les donnait la santé et la vie sans soucis. On disait que si vous fêtiez Maslénitza avec beaucoup de repas et beaucoup de joie, si vous vous divertissiez cette semaine de tout votre cœur, vous seriez chanceux et sains toute l’année.

Pour les orthodoxes Maslénitza est la dernière semaine avant le jeune quadragesimal: la viande est déjà interdit au menu quotidien. Mais les produits de lait, la poisson et les œufs sont encore autorisés, d'ici provient le nom de cette fête – la Semaine du fromage ou Maslénitza (du mot “maslo” – “le beurre”).  

Koustodiev, "Maslénitza", 1919: clic

Maintenant en Russie on fête Maslénitza sans la différence de la foi J mais avec respect le plus plein possible aux coutumes: avec des crêps, des amusements etc. À Moscou cette année on a promit des “foires”, des attractions, des jeux et des concours directement au centre de la ville. Dans la Place rouge, près du Kremlin, sera le “village de Maslénitza” avec des pavillons “Tchajnaja” (du thé), “Blinnaja” (des crêpes), “Medovoucha et sbitegne” (les boissons chauds au miel), “Kofejnia” (le café), les galeries marchandes où on pourra acheter les produits traditionnels russes – selon notre presse. Et bien sûr une grande procession du carnaval et un concert sont planifiés pour ce dimanche.

On écrit que tout sera en accord de la tradition historique qui donne le nom et les règles particuliers à chaque jour de la Semaine du fromage. Par exemple, aujourd’hui est “L’accueil” – c’est à dire “l’accueil de Maslénitza, de la fête-même”.

Jadis pour ce jour on faisait des balançoires de toutes les sortes et des montagnes (ou “des toboggans” sera plus correct?) de neige en invitant à voix haute: “Maslénitza, mon petit cœur, arrive chez-moi pour t’amuser, pour glisser sur les toboggans, pour manger les crêps, pour te réjouir!”
Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'hiver à Moscou
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact