Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 12:32

Aujourd’hui on fête le 210e anniversaire de grand poète russe – Alexander Poushkin.

C’est un grand nom pour la littérature, pour la culture russe mais hélas c’est aussi la cause pour la ostentation...

Les émissions télé, les matinées aux écoles et écoles maternelles, pour cette année on a fait à Moscou la rencontre des descendants de grand poète etc. Mais – la plupart des enfants ne lisent pas des livres en général et les œuvres de Poushkin en particulier et la mémoire meurt. De plus on la tue!

Voici la maison de poète Dmitry Venevitinov où Poushkin était le visiteur fréquent, où il a lu pour la première fois sa poème “Boris Godounov”.

Les photos: clic

C'est le site d'une organisation qui s’occupe de la “surveillance” architecturale de Moscou.

Il y a trois (!!!) plaques commémoratives sur le mur de cette maison et malgré tout cela elle était pendant beaucoup des années de l’époque soviètique seulement l’édifice avec les appartements communaux. Faut-il dire que les habitants ont endommagé les intérieurs uniques? Mais ils n’ont pas démoli tout! Quand l’état du bâtiment est devenu accidenté les habitants ont été déménagés et la maison restait vide, elle tombait en ruine, elle était l’asile pour les vagabonds! Et elle brûlait deux fois.

Enfin une firme a commencé la restauration... dont le résultat unique est la disparition du parquet, des fours et des portes de XIXe siècle, les colonnes corinthiennes sont aussi disparues. Il semble que les restaurateurs aient démoli les restes! Et maintenant la firme dit qu’à cause de la crise elle n’a plus d’argent pour réparer la maison.

La situation où les monuments architecturaux sont laissés sans portes et fenêtres, ouverts pour la neige et la pluie – cette situation est devenue trop fréquente à Moscou. Les promoteurs d’immobilier achètent les vieilles maisons historiques pour les laisser tomber en ruine. C’est parce que la loi interdit de démolir les bâtiments qui sont l’héritage culturel sauf  les cas quand ces bâtiments ont l’état accidenté profond. Et les entrepreneurs attendent quand le temps fera son travail, quand celle ou celle maison historique deviendra irrécupérable pour faire un moderne bâtiment à usage de bureaux et recevoir la bénéfice via la location.

Tout cela me fait mal au cœur, et tout cela est le vandalisme terrible et la indifférence terrible!

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans les monuments
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact