Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 07:17

Aujourd’hui, on a le Jour international de la langue russe.

En 2010, l’ONU a instauré cette date pour respecter l’égalité de ses six langues officielles : anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Pourtant, il semble que la fête est née un peu avant, le 6 juin 1996, quand la communauté russe de la Crimée a commencé à organiser le Jour de la défense de la langue russe.

 

Pourquoi donc toujours le 6 juin ? Tout simplement parce que c’est l’anniversaire de Alexandre Pouchkine, « poète, dramaturge et romancier russe » comme Wikipedia française le caractérise. 

en tant que publicité du russe

Les Russes ajoutent toujours l’adjectif « grand » à ces définitions parce que les oeuvres de Pouchkine organisent maintenant une bonne partie de la culture russe, y compris les blagues, les jeux de mots, les histoires drôles :

 

L’an 1937. Les resultats d'un concours des projets du monument consacré au centenaire de la mort de Pouchkine :

Toisième prix – « Pouchkine lit les oeuvres de Staline ».

Deuxième prix – «  Staline lit les oeuvres de Pouchkine ».

Grand prix – « Staline lit les oeuvres de Staline ».

 

Moi personnellement, je préférerais que les étrangers associent la Russie avec le nom de Pouchkine plutôt qu’avec le nom de Staline, au moins c'est plus juste. Pourtant la traduction d’un génie n’est pas la même chose que la répétition des clichés. C’est un vrai travail, d'autant plus quand il s’agit de poésie. Les meilleurs oeuvres de Pouchkine n’ont pas de complexité préméditée, artificielle. Elles sont simples mais c’est la simplicité naturelle de la respiration qui est difficile à saisir et enraciner sur un sol étranger, je suppose. Bref, on ne peut traduire que les idées, par exemple : 

 

L’or et l’acier

                                 « Tout m’appartient », a dit l’or.

                                 « Tout m’appartient », a dit l’acier.

                                 « J’acheterai tout », a dit l’or.

                                 « Je prendrai tout », a dit l’acier.

 

Aujourd’hui on va lire la poésie de Pouchkine et présenter ses pièces au centre ville, sur la place qui porte son nom mais je n’y vais pas. J’ai à visiter un endroit où se trouvent maintenant les manuscrits originaux du poète. Mais c'est une autre histoire ;-)

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'été à Moscou
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact