Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 10:49

Ça y est! Ce lundi nous avons un record: +37 oC.

 

15

C'était le jour le plus chaud de toute l'histoire météo en Moscou. Et la durée de cette chaleur d’été est aussi un record, je suppose: il fait très-très-très chaud depuis le 23 juin – déjà plus d’un mois. La température dans certaines stations du métro est de plus de +30 oC. Dans les habitations il fait entre 25 et 35 oC, chez moi, par exemple, il fait 29 oC. Je tâche de ne pas cuisiner pour ne pas me faire bouillir :)

Il est impossible de s’adapter à la chaleur. Il y a un "bonus" de plus: le brouillard et l'odeur du brûlé. Non, ce n’est pas la ville qui brûle mais les terrains tourbeux qui l’entourent. 

Une petite explication: Moscou se trouve dans une région marécageuse. Selon la version toponimique le nom: “Moscou” («Москва») provient de “moksha”  («мокша») – un mot ancien dont le sens est “un marais”.

Pendant l’époque soviétique on a drainé beaucoup de marais près de Moscou pour tourber et pour libérer la place pour les villes-satellites et les datchas.

 

Ah, une datcha! Elle est toujours le rêve magique de presque chaque famille habitant à Moscou.

Toujours mais pas pour le moment!!

À cause de la chaleur les tourbières ont commencé à couver et à s’enflammer très intensivement, les incendies sont nombreux et les pompiers ne peuvent pas les arrêter. Au-dessus de Moscou il y a un voile de la fumée.

Voulez-vous regarder? Voici la vidéo – le sujet commence à 0:32.

 

 

 

Selon la presse, respirer cet air c’est comme fumer 2 paquets de cigarettes par jour. Un paradis pour les grands fumeurs mais les autres, qu’est-ce qu’ils doivent faire? Les médecins donnent des conseils via télé et radio, merci, mais les draps mouillés sur les fenêtres ne sont pas efficaces.

Les pompiers, comme j’ai dit, ne peuvent pas dominer la situation, c’est aussi à cause de la spécificité des tourbières qui couvent de l'intérieur (même en hiver ils peuvent couver passivement, malgré le froid!). Et personne ne peut dire quand cette chaleur s’arrêtera...

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'été à Moscou
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact