Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 10:21

Moscou, la cathédrale du Christ-Sauveur

Cet édifice immense est apparu àMoscou àla fin des années 90. Avec ses 105 mètres de la hauteur (avec la croix) et environ 22 000 mètres carrés de surface peinte àl’intérieur, c’est la plus grande cathédrale de l'Église Russe. C’est peut-être la plus grande copie qui existe au monde, car en tout cas c’est une copie!

Crist Sauveur 03 Crist Sauveur 04
Crist Sauveur 12 Crist Sauveur 18

 

L’originale a été bâtie en signe de gratitude au Dieu qui a sauvé la Russie de l’armée de Napoléon en 1812 et en mémoire des soldats russes, morts pendant cette guerre. L’histoire de ce bâtiment ressemble а un drame, peut-être parce qu’il ne voulait jamais exister.


Premier Acte : À cause de moineaux

En décembre 1812, les derniers soldats français ont quitté la Russie et l’empereur Alexandre a signé l’ordre sur la construction d’une nouvelle cathédrale à Moscou. Mais la ville était ruinée après le grand incendie, il fallait penser а rebâtir les maisons et des édifices publiques. C’est pourquoi ce n’est qu’en 1814 qu’on a organisé le concours des projets de la grande cathédrale. Parmi les compétiteurs il y avait plusieurs architectes célèbres, par exemple Giacomo Quarengui, qui a construit entre autre l’Institut Smolny àSaint-Petersbourg. Il y avait aussi des participants moins connus, comme Aleksandr Vitberg, un peintre russe d’origine suédoise.

Vitberg n’était pas architecte mais rêvait de gagner ce concours si fortement qu’il a commencé а apprendre l’architecture. Finalement il a présenté un projet qui a été reconnu le plus beau. Pour le réaliser, on a donné 16 millions de roubles du budget de l’État, de plus il y avait des dons.

Moscou, la cathédrale du Christ-SauveurVitberg s’est mis au travail avec beaucoup d'inspiration (sans doute, ce n’était pas personnellement lui qui travaillait mais 20000 serves moscovites). Étant maçon, il pensait donner à  son oeuvre les traits philosophiques de cette doctrine. Sa cathédrale devait inclure trois églises symbolisant les éléments qui forment un homme : le corps, l’âme, l’esprit. Son projet (pour le voir : clic) était gigantesque, cela devait être le plus grand bâtiment du monde, plus haut que la plus haute pyramide. Mais Vitberg a choisi un mauvais lieu pour l'installer – les Montagnes des moineaux (en russe Vorobieuvy gory, Воробьевы горы). C'est un endroit sous lequel il y a tout un réseau de ruisseaux. La conclusion des experts était : “C'est dangereux! Le sol cédera inévitablement.” En outre le comité qui contrôlait les dépenses de ce chantier a découvert le détournement d’un million de roubles. Vitberg a été condamné et exilé à Vyatka (c’est en Oural, 790 kilomètres au nord-est de Moscou), ces biens ont été confisqués. Les parties réalisées de son oeuvre ont été démolies.

Moscou, la cathédrale du Christ-Sauveur

Deuxième Acte : Malédiction d’une supérieure

En 1831, l’empereur Nicolas I a choisi un nouvel architecte pour construire la cathédrale. C’était Konstantin Thon. Le monarque a aussi choisi un nouveau lieu de construction – au bord du fleuve Moskova, en face du Kremlin.

Mais comme on dit en russe : “Un lieu saint n’est jamais vide”, il y avait déjа plusieurs bâtiments, y compris un couvent. Nicolas I a ordonné de le transférer àune autre place, sans demander aux couventines. On dit que la supérieure du couvent a été très mécontente. Elle a maudit ce lieu et prédit qu’aucun bâtiment ne pourra y exister pendant longtemps.

Cette fois on n’a pas annulé le chantier mais il a duré très longtemps!!! Nicolas I et son fils Alexandre II sont morts, Alexandre III est devenu le nouvel empereur, l’architecte Thon, lui-même, est descendu àla tombe mais la cathédrale n’était pas encore terminée.

Moscou, la cathédrale du Christ-SauveurLe monument dédié à l’empereur Alexandre II installé près de la cathédrale en 2005.

 

Enfin, 44 ans après le commencement, le chantier a été fini. La construction a coûté 15 millions de roubles. Voici la photo de cette cathédrale faite en 1931 : clic   

Le grand peintre russe Vassili Verechtchaguine pensait que la cathédrale apparue est une pâle copie du Taj-Mahal. C'est peut-être un peu injuste car en tout cas la peinture de l’intérieur a été faite par des artistes magnifiques de cette époque : lui-même, Verechtchaguine, Vassili Sourikov, Ivan Kramskoï ... (Pour voir le sanctuaire de la cathédrale: clic

Après son ouverture en 1883 la cathédrale est devenue le centre de la vie publique, on y a fêté les grands événements: le centenaire de la Guerre de 1812, le 300e anniversaire de la Maison Romanov, l’ouverture des monuments dédiés à l’empereur Alexandre III (àson époque la Russie ne participait àaucune guerre) et Nikolaп Gogol. On y organisait des excursions, la cathédrale possédait une grande bibliothèque... Lа on a choisi le dernier patriarche de la Russie tsariste – Tikhon. C’était le 18 novembre 1917.


Troisième Acte : Après la grande explosion

Le pouvoir soviétique ne finançait pas les églises mais la communauté de la cathédrale contribuait l’édifice sur ses biens.

Le 13 juillet 1931, il y avait une réunion du Comité exécutif central panrusse Les participants avaient àchoisir l’emplacement pour le Palais des Soviets – un projet ambitieux. Cela devait être un gigantesque gratte-ciel (420 mètres de haut) couronné par une statue de Lenine (100 mètres de haut). On voulait installer cet édifice au bord du fleuve, en face du Kremlin. À l’emplacement de la cathédrale Christ-Sauveur, assurément.

Moscou, la cathédrale du Christ-SauveurOn a démonté la cathédrale pendant plusieurs mois. Quelques uns de ses hauts-reliefs ont été transportés au monastère de Donskoï à Moscou (il me semble qu’ils existent encore et on peut les voir). Puis on a décidé d’accélérer les travaux et fait exploser la cathédrale. Il a fallu un an et demi pour enlever ses fragments.

Enfin en 1937 on a commencé la construction du Palais des Soviets mais en 1941, la Russie est entrée dans la Deuxième guerre mondiale et le chantier s'est arrêté. Ses constructions métalliques ont été utilisées pour fabriquer des hérissons tchèques pour défendre Moscou.

Moscou, la cathédrale du Christ-Sauveur  Les hérissons tchèques exposés près du Musée de la défense de Moscou.

 

En 1960 sur les fondations abandonnées du Palais on a créé une piscine à ciel ouvert.

En 1992 on a fondé une organisation de bienfaisance qui s'est occupée de la reconstruction de la cathédrale. On l'a commencé en 1994. Le restaurateur Alexey Dénisov a fait le projet et commencé а travaillé puis il a laissé sa place àZourab Tsereteli. On dit que ce dernier a changé quelques détails du projet qui passaient pour importants. Par exemple au lieu de hauts-reliefs en marbre on en a installé en bronze, le recouvrement prévu en pierre blanche a été remplacé par du marbre et la dorure des dômes – par une couche àbase du nitrure de titane.

Moscou, la cathédrale du Christ-SauveurCrist Sauveur 13

En 2000 la nouvelle cathédrale a été bénie. Elle a deux niveaux au-dessus du sol et une grande partie souterraine avec un musée (ouvert chaque jour de 10h00 jusqu'à 18h00), cinq réfectoires et un parking.

Moscou, la cathédrale du Christ-Sauveur

Près de l'entrée au réfectoire: la liste des mets

 

De plus il y a une salle de conférence et une grande salle pour des conceils. Toutes les deux peuvent être louées pour des événements la  ïques.

Si vous voulez faire une excursion virtuelle – voilà le lien : clic (pour naviguer utilisez votre souris).

De plus voici quelques photos : clic

 

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans les monuments
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact