Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 18:09

Aujourd'hui elle a exactement 200 ans accomplis – la bataille de Borodino entre l'armée russe et l'armée de Napoléon. Les historiens des deux pays ont expliqué pas à pas toutes ses prémisses, événements et conséquences. Ils ont tout décrit dans leurs livres, sérieux et corrects à tous points de vue. Pour les petits bloggers il ne reste que des légendes.

En voici une qui est consacrée à la chose, peut-être, la plus pacifique du monde : il s'agit du pain. Du célèbre pain russe ou du pain Borodinsky, c'est à dire «de Borodino».

pain Borodinsky 02

En 1806 la petite église dans une des rues moscovites était pleine de gens : on y fêtait une mariage.

Le fiancé s'appelait Alexandre Touchkov. Ce jeune général de 29 ans était connu grâce à sa beauté et son courage dans les batailles contre l'armée de Napoléon. Un homme brillant, comme on disait à cette époque.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/94/Tuchkov-4th_A_A_by_Daw.jpg?uselang=ruQuant à sa fiancé, aux mesures de ce siècle elle n'était ni belle ni jeune: Marguerite Narychkine était haute, maigre et avait déjà 25 ans! De plus c'était son deuxième mariage...

A l'âge de 16 ans elle est devenue l'épouse d'un jeune homme dont la mère était une des amis de sa famille. Les parents de Marguerite songeaient à une vie heureuse pour leur fille mais le jeune époux ne l'aimait pas, la trahissait sans se cacher et enfin le couple a divorcé.

Marguerite est revenue dans la maison paternelle. Quelques temps après elle a rencontré Alexey Touchkov, il est tombés amoureux d'elle et a demandé sa main. Marguerite s'est accordée, en croyant à peine son bonheur.

Au jour du mariage un incident étrange a assombri la joie de jeune couple. Quand les jeunes mariés sont sorti de l'église, un pauvre fou s'est approché d'eux et a tendu un bâton à Marguerite en disant : « Prends ta crosse, mère supérieure Marie, prends ! » Marguerite, effrayée, a pris ce cadeau étrange. Puis la fête s'est prolongée, gaie et heureuse, comme il fallait.

manege 2012 15Depuis ce temps Marguerite suivait son mari dans tous ses campagnes. Elle habitait dans une tente, elle cuisinait, soignait des blessés, organisait les points d'alimentation pour les habitants des endroits touchés par des activités militaires.

En 1812 Marguerite et Alexandre ont eu un fils. La jeune mère allait quitter son mari et revenir à ses parents, qui habitaient pas loin de Moscou. Un de ces jours Marguerite a eu un rêve étrange: une voix lui répétait en français «Ton sort finira à Borodino»... Marguerite et Alexandre essayaient de trouver cet endroit dans une carte mais en vain. Aux derniers jours du août 1812 ils se sont séparés.

Marguerite était tout près du manoir de ses parents, quand elle apprit qu'Alexandre avait péris à la bataille de Borodino. La femme est arrivée sur le champ pour trouver le corps de son mari mais c'était impossible: il avait été tué par un obus d'artillerie.

campagne de Russie 1812 09 campagne de Russie 1812 08

Pour ne pas rester seule avec son malheur Marguerite s'est occupée de l'organisation d'un asile pour les gens qui venaient sur le champ de Borodino pour chercher leurs proches, morts et blessés pendant la bataille. Selon la légende c'est pour ces gens que Marguerite à l'aide de quelques religieuses cuisinait des pains de seigle aux grains amers de cumin. On dit que c'était la recette de sa famille.

pain Borodinsky 01Quelque temps plus tard Marguerite a vendu ses bijoux et son manoir pour construire une église sur l'endroit où son mari a été tué. Puis on y a fait un couvent.

Marguerite a déménagée à Saint-Petersbourg en espérant y vivre tranquillement avec son fils. Mais à l'âge de 15 ans il est mort de la scarlatine. Hors d'elle après ce nouvel malheur, la pauvre femme a ordonné de mettre le corps de son fils dans la chapelle de l'église de Borodino. Marguerite, elle-même est devenue religieuse et puis la supérieure du couvent à côté. Elle a pris sa crosse...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/16/Margarita_Tuchkova_as_nun.jpg?uselang=ru

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact