Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 14:17

C'est où? Ne le demandez pas dans la rue, vous risquez de ne jamais trouver cet endroit car paradoxalement il est plus connu que son nom.

Moscou, Place de la Russie libreDe plus, la place ressemble plutôt à un carrefour. Avec ce morceau de granite à côté elle évoque un sujet de contes de fée russes où le personnage principal, un preux, s'arrête devant la pierre qui a une inscription optimiste : «En prenant à droite tu perdras ton cheval. En prenant à gauche, tu perdras ta mémoire. En allant tout droit, tu perdras ta vie ». D'habitude les preux russes choisissaient le troisième car ils étaient toujours en quête de quelque ennemi exotique comme un ogre, une fée Carabosse (en russe on l'appelle Baba Yaga) ou un dragon Zmej Gorynytch à trois têtes au moins.

Zmej Gorynytch Place Russie libre 09

Zmej Gorynytch, version chinoise,

coûte 80 roubles (2 euros environ)

Zmej Gorynytch, version technique, beaucoup plus chère et dangereuse que celle sur la photo voisine


Quant à la place en question, elle ne propose pas la même portion d'adrénaline à ses visiteurs.

Avant tout, cette pierre commémorative annonce seulement que ce lieu est choisi pour installer un monument consacré à Stolypine. Depuis 2002 on pense honorer la mémoire de cet homme d'Etat, mais il y avait toujours quelque crise qui empêchait de trouver l'argent. Enfin en 2011 Poutine, en étant premier ministre, a proposé aux personnages officiels de se cotiser. Six mois plus tard on avait la moitié de la somme nécessaire et une nouvelle anecdote pour les annales russes.

Et le monument ? Il n'existe pas encore, mais il ne peut pas être oublié car le signe commémoratif se trouve sous les yeux de deux gouvernements à la fois, celui de l'Etat et de la ville.

J'explique : en prenant à droite de la pierre on trouvera immédiatement le bâtiment de la municipalité (avec un centre commercial au lieu d'un ogre.) Etant érigé à la fin des années 60, ce géant devait héberger le Conseil d'assistance économique mutuelle (Caem), cette réponse des pays communistes à l'OECE.

Moscou, bâtiment du Caem Moscou, bâtiment du Caem

 

En 1991, le Caem a disparu en compagnie de l'URSS et le gouvernement de Moscou a reçu les 31 étage de ce monstre en style du modernisme soviétique.

Cette année-là était aussi importante pour le bâtiment qu'on trouvera en prenant à gauche de la pierre commémorative.

Moscou, Maison Blanche

Pour le moment c'est la Maison du gouvernement de la Russie mais jadis elle s'appelait la Maison des Soviets. C'est près d'elle que les mineurs russes faisaient leurs grèves à la fin de la Perestroïka. En août 1991, la Maison est devenue célèbre grâce à la photo de Boris Eltsine debout sur un tank devant ce bâtiment. Qu'est-ce qu'il y faisait, le premier président de la Fédération de Russie? Il s'adressait aux gens réunis-là pour protester contre le Comité d'État pour l'état d'urgence qui envisageait de prendre le contrôle du pays.

La tentative de coup d'Etat a échoué et Eltsine a proposé de donner le nom de la Russie libre à la place qui était l'épicentre de la résistance. L'édifice a aussi reçu un nouveau nom : les Russes ont commencé à l'appeler « la Maison Blanche ».

Moscou, Maison Blanche

Si vous avez suivi le lien et trouvé la photo de Eltsine, vous avez remarqué l'horloge au sommet du bâtiment. Elle a disparu pendant un autre coup d'Etat raté. Cette fois la Maison Blanche était l'hébergement des adhérents du Congrès des députés du peuple qui n'étaient pas d'accord avec la dissolution de leur organisme. Le conflit a mené à un vrai assaut et pour la deuxième fois tout le monde a vu les photos du bâtiment, à demi blanc – à demi noir de suie. L'horloge a été endommagée et remplacée par l'aigle à deux têtes.  

Moscou, Maison Blanche Moscou, Maison Blanche

 

Comme cet être est plutôt héraldique que légendaire, il peut être intéressant pour des historiens mais pas pour un preux... Aurait-il une chance en prenant tout droit? J'ai peur que ce carrefour historique le décevrait. La dernière direction mène vers un géant mais c'est un géant architectural. Il s'agit de l'une de 7 Grandes Soeurs – les gratte-ciels stalinièns. De la place de la Russie libre on peut voir trois de ces bâtiments dont un est tout près. Mais c'est déjà une autre histoire.

Place Russie libre 12
 Une des Grandes Soeures : un simple immeuble
Moscou, le sommet du Ministère des affaires étrangères

 Le sommet d'un autre gratte-siel stalinien visible de la Place de la Russie libre :

le Ministère des affaires étrangères

Moscou, l'hôtel
 La Soeur la plus proche de la Place de la Russie libre : l'hôtel "Ukraine"

 


Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact