Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 06:25

Merci pour vos réponses à ma petite devinette. En quelque sens toutes les versions sont correctes ! Je m'expliquerai mais avant faisons une pause lyrique.

 

Il n’y a pas de muse de métro, du moins de celui de Moscou. Sinon on y aurait moins de bruit et plus d'harmonie pendant les heures de pointe. 

Pourtant si la protectrice divine des rames semble irréelle, son appartement existe en réalité. Je veux dire qu’il n’y a pas de muse mais il y a un musée du métro moscovite.

musée du métro à Moscou 

Il ne s’agit pas d’une galerie Tretyakov, bien sûr, seulement de trois pièces au troisième étage d'un bureau administratif. Cependant ce logement modeste a son grand escalier 

musée du métro à Moscou

  L'inscription au-dessus de l'escalier roulant : « La longueur commune

des escaliers roulants est 71,2 kilomètres, nombres de marches – 184692. »

 

et son garage :

musée du métro à Moscou
Le mobilier de l’« appartement » est spécifique et un peu « rétro » mais fonctionnel. Les visiteurs s'en peuvent s’assurer. 

musée du métro à Moscou musée du métro à Moscou

Poste de régulateur, cabine d'une rame, les années 1950. (Oui, vous avez raison, même les versions sur un DJ et sur un tunnel espace-temps ne sont pas loin de la vérité ... si on réfléchit.) 

 

musée du métro à Moscou musée du métro à Moscou

A gauche : téléphones d'aiguille ... Je ne sais pas ce que cela veut dire mais en regardant par les fenêtres d'une rame qui coure dans un tunnel on peut voir des trucs pareils dans l’obscurité.

A droite : une rame qui coure ... L’écriture : « Veux-tu maigrir ? Interroges-moi où ! » Donc, on peut tirer profit de la foule aussi !

Et voici une partie de trésorerie du métro - une collection des tickets du 1935 à 2008 : 

musée du métro à Moscou

L’album familial du métro moscovite : la naissance 

musée du métro à Moscou

musée du métro à Moscou musée du métro à Moscou

A gauche : les premières femmes qui sont devenues des conducteurs de rame, photo de 1937

A droite : pendant la Deuxième guerre mondiale, le métro était un énorme abri antiaérien où sont né environ 200 enfants ... musée du métro à Moscou 

Une exposition sur le transport souterrain d’autres villes - Bakou, Tbilissi, Kharkov etc: musée du métro à Moscou

Bref, c'est un musée pour tous ceux qui veulent devenir de grands spécialistes du métro avec la rapidité d'une rame 

 

Comment trouver

Station « Sportivnaya » (en bas de la ligne rouge), prendre l'escalier roulant qui est proche du premier wagon direction du centre. A droite de la sortie, il y a une porte grise avec une plaque bleue à côté :  

musée du métro à Moscou
musée du métro à Moscou

Ouvrir la porte, traverser un petit corridor et ouvrir encore une porte, monter un escalier jusqu’au troisième étage – et voilà.

Regarder sur le plan : clic

 

Adresse du musée

36, rue Khamovnitchesky val, Moscou

(Москва, улица Хамовнический вал, дом 36)

 

Horaire

Mardi – vendredi : 9h00 – 16h30

Samedi : 10h00-16h30

Fermé : dimanche, lundi, le dernier mardi de chaque mois 

 

Prix

L’entrée est gratuite et les photos aussi. Pourtant pour photographier il faut demander la permission en s’adressant aux employés. D’habitude ces dames sympas vous comprennent même si vous parlez par gestes.

 

Pour commander une visite guidée (y compris en français)

il faut telephoner : +7 495 622 73 09

 

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans métro de Moscou
commenter cet article

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact