Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 12:28

On dit que Moscou et Saint-Petersbourg, les villes principales de la Russie, font deux espaces différents mais liés également avec la réalité objective. C'est vrai mais ce n'est pas tout. 

Le pays a encore une dimension, tissue du contemporain, de l'historique et du mythique.

Je vous invite dans une des villes de cette troisième réalité russe. Vologda 53

Elle s'appelle Vologda, peut être grâce à la beauté blanche de son paysage d'hiver car le mot « vologda » signifie « blanc » ou « blanche » en finno-ougrien .

Vologda 40La distance entre Moscou et Vologda fait environ 500 kilomètres. C'est presque comme entre Paris et Lyon, mais comme il n'y a pas d'express le voyage dure environ 8 heures et puis on descend directement dans un espace paradoxale : 

Vologda 39
Vologda 01

 

Cette affiche annonce une exposition locale des peintres russes. L'oeuvre de Léonard reste dans le Louvre, bien sûr. Elle n'y est pour rien, à l'exception du fait qu'à Vologda il y a beaucoup d'allusions à la France telle qu'on l'y imagine : 

Vologda 59
Vologda 60

Ce café s’appelle « La Parisienne » et il se trouve entre

le restaurant « Vintage » et pas loin du « Grand café Arbat ». 

A quelque pas il y a encore  le « Café Nature », bref les titres français sont partout   

Vologda 52
Vologda 50 Vologda 51

 

A propos des points communs : Vologda les a non seulement avec la France (je blague  ) mais aussi avec Moscou. Les deux villes ont la même date de fondation - inconnue, et celle de la première mention écrite - 1147. En XVIe siècle Vologda avait eu la chance de devenir la capitale russe dans certain sens. C'était parce que Ivan le Terrible avait choisi la ville pour y créer le centre de l'opritchnina - un territoire de son pouvoir absolu. Le tzar a commencé la construction d'un kremlin plus grand que celui de Moscou, mais ne l'a pas terminé, ayant cessé brusquement tous les travaux.

Vologda 61

La cathédrale à droite est un exemple de l'activité tsariste.  Le clocher et l'église à gauche

sont plus recents mais font aussi une partie intéressante de l'ensemble du Kremlin de Vologda.

Situés au bord du fleuve Vologda ces édifices fascinent ... non ?

Vologda 41 Vologda 42

Cette fille étrange s'appelle Maslénitsa et à vrai dire elle n'a aucun raison pour être si contente car on va la brûler... Oui, c'est le final traditionnel du carnaval russe.

Encore une tradition - l'assaut d'une forteresse de neige. Comme celle-ci dont la construction n'était pas encore terminée pendant ma visite dans la ville. 

Vologda 20

 

Quand même Vologda a pris sa revanche vers la fin du  XVIIIe siècle où elle est devenue la capitale de la dentelle. En 1912 on comptait 40 000 dentellières dans la ville et sa région. Jusqu'à nos jours la dentellerie est un art héréditaire et les dentelles sont le souvenir typique de Vologda.

Vologda 56
 Une  dentellière au travail

 

Typique mais un peu trop coûteux, à mon avis. Pour la consolation de tous les non-Crésus il y a le musée de dentelles : admirer les oeuvres est moins cher que les acheter.

La ville même semble être crée des dentelles - soit celles de bois, soit celles d'histoire. Vologda a vu des grands personnages russes et étrangers, des ambassadeurs et des généraux. Pierre le Grand y a son maisonette-musée, Staline aussi (et les autres révolutionnaires qu'y étaient en exil).  

Vologda 48
 C'est aussi une témoignage historique ...

 

Le musée de Chalamov (qui a né à Vologda) est concurremment une galerie de peinture et contient des tableaux créés par les célèbres peintres russes ... 

Vologda 63 Vologda 14
Vologda 43 Vologda 44

La destination de cette trouée est exactement celle que vous avez pensé : on s'y baigne 

Les ours ne sont pas les seuls qui dorment en hiver - certains bateaux en font aussi

 

Et cette maison-là est le Musée des objets oubliés :

Vologda 25

Son exposition est consacrée aux choses qu'on n'utilise plus mais qui étaient répandues dans le milieu des négociants d'une ville provinciale de l'époque avant la révolution. Voici par exemple la porcelaine française, chinoise et russe : 

Vologda 27 Vologda 30
Vologda 31

 Les couverts de table pour le fromage et un petit samovar.

Savez-vous comment on l'appelle ? « L'égoïste  » - car la quantité de l'eau

qu'il contient n'est suffisante que pour une seule tasse de thé. 

Vologda 29 Vologda 33

 

Au musée on nous a raconté que les premiers disques phonographiques ont été fait du... chocolat. A l'époque il n'y avait pas d'autre matière aussi plastique. De plus il n'y avait pas d'autre matière aussi goûteuse c'est pourquoi on ne peut pas vérifier si c'est une vrai histoire ou non, car aucun de ces premiers disques ne s'est conservé. 

Vologda 35 Vologda 36
Vologda 26
Vologda 21
Vologda 09

Elles sont magnifiques, ces maisons qui cachent la vie contemporaine derrière les façades en bois du début du XXe siècle. Il semble qu'une promenade dans la ville ne puisse jamais être ennuyeuse ... Pour vérifier : clic

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

gene 23/04/2013 23:46

ça me plairait de la visiter . est ce que tu sais pourquoi autant de référence à Paris ? bisous

Oxana 06/04/2013 11:53

Bonjour Plume,

J'ai toujours bien aimé la ville de Vologda mais je ne la connaissais pas aussi bien que maintenant, merci beaucoup pour toutes ces informations. Je trouve cette ville blanche très jolie, son
architecture est très belle et ancienne. Les photos sur les objets en porcelaine que tu as mis sont trop belles et le travail des dentellières est aussi beau, il faut sûrement beaucoup de patience
et d'application. J'ai aussi bien aimé l'histoire des disques phonographiques en chocolat !

До скорой встречи!

elle-rium 03/04/2013 16:54

joli reportage dépaysant. La cathédrale et l'église sont splendides en effet. A bientôt

virjaja 31/03/2013 11:04

c'est absolument magnifique! merci. bisous.cathy

Bruno 30/03/2013 19:15

Bonjour , entre vacances et problèmes informatiques je suis resté absent longtemps , mais je reviens avec beaucoup de plaisir vous visiter
Bon WE

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact