Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 14:39

Alors, les sviatkys. Qu’est-ce que c’est?

Je suis sûre que vous avez une période analogique dans votre culture. Sviatkys c’est 12 jours consacrés à la magie.

La vieille croyance russe dit que c’est le temps où les âmes des morts reviennent de l’autre monde. Certains savants supposent que même l’étymologie du mot “sviatkys” indique la mystique de ce temps: "sviatky" est le nom des âmes des ancêtres. Mais c’est seulement une hypothèse.

Après le baptême de Russie les idées païennes se sont réunies avec les idées chrétiennes: selon la légende sviatkys est le temps où Dieu ouvre la porte d’enfer pour que les diables, eux aussi, puissent fêter le Noël. 


La période de sviatkys se divise en deux parties. La première est “la sainte semaine”  qui commence par Noël. Jadis des femmes et des jeunes filles faisaient pour cette fête de la pâte pour modeler des figurines d'animaux domestiques et de bergers. Puis elles les cuisaient et les offraient à leurs parents et à leurs amis. Il fallait conserver ces figurines jusqu’à l’Épiphanie et après le service de fête il fallait les ramollir avec de l’eau bénite et les manger.

La première partie de sviatkys est aussi le temps pour des visites et pour la coutume qui s’appelle kolyada. Jadis des enfants et des jeunes gens s’habillaient bizzarement, prenaient des instruments de musique et visitaient des maisons voisines en chantant des chansons – c’est à dire ils allaient faire kolyada, en russe “kolyadovat’” ("колядовать"). Les gens qui font koliada chantaient d’habitude des chansons qui étaient des improvisations. Mais selon la coutume il fallait toujours appeler l’hôte de maison “la lune claire” (en russe ce mot est masculin – “mesyats”, «месяц»), sa femme – “le soleil rouge” et leurs enfants – “les étoiles pures”. Et il fallait toujours souhaiter du bonheur aux habitants de la maison.

En reconnaissance de cela les habitants de cette maisons regalaient leurs visiteurs chantants assez de la régalade: des piroguys, des souchkis, des pains d'êpice ou d’argent. Si les chanteurs ne recevaient rien ils commençaient à chanter des chansons avec un autre contenu: ils souhaitaient des insuccès aux habitants avares de cette maison.

Jadis c’était très souvent que des gens faisaient kolyada. Selon la légende, même Pierre le Grand prenait part à cette coutume et ordonnait de donner des coups de cravache à ceux qui ne voulait pas la respecter.

Je ne peux pas dire que cette coutume soit vive mais maintenant il y a aussi des gens qui font koliadka. Pas à Moscou mais dans d'autres villes. J’ai trouvé une vidéo pour vous montrer comment cela se fait de nos jours.

 

 

 

Comme vous avez remarqué, les vêtements de ces gens ne sont pas habituelles. Selon la coutume ceux qui veux faire koliadka doit avoir un deguisement. Par exemple ce peut être un manteau qui est mis à l'envers ou un costume de chèvre ou d’autre animal domestique, ou peut-être, un costume de vieillard ou de vieille femme.

 

La deuxième partie de sviatkys s’appellait “la semaine effrayante” et c'était le temps le plus convenable pour prendre des mesures magiques pour se défendre de malheurs, de mauvaise récolte et de diables. Il fallait balayer sa maison ainsi scrupuleusement que possible, parce que des ordures pouvaient devenir l’abri de petits démons.

Les jeunes filles essayaient à apprendre leurs destin en général et des prénoms de leurs futurs maris en particulier parce que la deuxième partie de sviatkys était aussi le temps pour demander son avenir.

Makovsky, "Une divination pendant les sviatkys": clic


Voici par exemple un moyen qui reste populaire de nos jours.

Le soir une jeune fille doit sortir dans la rue et interroger le premier homme qu'elle verra quel prénom a-t-il. Cela sera aussi le prénom de son futur mari.

 

Apprendre le visage de futur mari est un peu plus difficile. Il faut prendre quelques verges du balai et les mettre sous votre oreiller en faisant un “pont”. Avant s’endormir il faut trois fois prononcer cette formule magique: “Celui qui m'est promis! Viens pour m’aider à traverser ce pont”.

 

On peut aussi demander l’avenir: il faut prendre un peu de cire, la faire fondre et puis la verser à une vaisselle avec l’eau froide. La figure que la cire fera est la prédiction de l’avenir.

Aujourd’hui nous avons le dernier jour de sviatkys et la veille de l’Épiphanie – la fête qui a aussi ses propres coutumes en Russie. Et si vous voulez j’essayerai les décrire la prochaine fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'hiver à Moscou
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc 17/02/2010 17:25


Merci beaucoup Plume de loin pour les liens vers les pages web sur la paganisme . Avec le traducteur google, le texte est compréhensible...

Amicalement
Jean-Marc


La Plume de loin 20/02/2010 11:55


De rien. Le livre est très intéressant, à mon avis. Et si vous aurez des problèmes avec la traduction, je vous aiderai avec plaisir.

Bonne journée! ))


makadame06 14/02/2010 22:24


bonsoir,je découvre avec plaisir les coutumes de ton pays,c'est trés interessant,merci à toi de nous les faire connaître.ici,on a pas la même chose,peut-être le carnaval de nice en ce moment avec
des chars décorés et un thème choisi chaque année,cette année c'est: le roi de la planète bleue http://www.cote.azur.fr/actualites/info_fetes-et-carnavals_carnaval_9875.htm
une info ....ici à Cannes on a eu 2 fois la neige cette année...c'était magnifique bisous


Alouette 07/02/2010 21:32


bonsoir Plume ! très intéressant comme toujours ; je ne connais pas de telles coutumes en France, sinon dans le sud comme le dit Abellion ; cela m'évoque aussi, comme le signalent Maedes et Sabaka,
Halloween et les Christmas Carrols
à bientôt


Jean-Marc 02/02/2010 16:04


Je commence à lire le russe. Pourquoi pas ? Je suis intéressé aussi par les supports images/vidéo

Merci d'avance


La Plume de loin 17/02/2010 09:29


Quant aux livres sur le paganisme des Russes, voici un lien:
http://paganism.msk.ru/liter/dal01.htm
Et voici le chapitre consacrée concrètement au domovoy:
http://paganism.msk.ru/liter/dal02.htm
C'est l'œuvre de Vladimir Dahl, un lexicographe et écrivain russe de XIXe siècle.
Et par quelles images vous êtes intéressés? En regardant votre blog j'ai pensé que vous n'avez pas besoin des photos de Russie )


Jean-Marc 30/01/2010 15:55


Un article très intéressant Plume et une vidéo bien amusante ! J'ai envie d'en savoir plus. Je ressens la force du paganisme sous-jacent en Russie, sans y avoir été personnellement confronté...Il y
a une nouvelle de Tourgueniev dans les Mémoires d'un chasseur qui évoque le Domovoï, une sorte de démon invisible. Des russes aujourd'hui y croient encore...Je serai très curieux de connaître un
bon livre sur le sujet.

Jean-Marc

http://destination-russie.over-blog.com/


La Plume de loin 30/01/2010 16:44


Il y a deux livres à ce sujet qui me plaisent beaucoup. Peut-être je vous pourrais donner des liens sur les textes mais ils serons en russe. Pouvez-vous lire en russe?


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact