Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 17:43

Elle est venue, la blanche dame, Mara-Moréna, la maîtresse de l’hiver !

mara morenaCette année, elle est apparue presque à temps : selon les néopaïens russes, le jour de son arrivée est le 25 novembre. Un petit retard (à cause d’un embouteillage, peut-être ?) - qui ose le reprocher à une déesse ? Et encore moins à celle du froid et de la mort. Cela ne serait pas sage du point de vue des perspectives. Premièrement, parce que dans ce monde c’est elle, Mara, qui dirige les maladies et les malheurs divers. Deuxièmement, la dame accompagne les morts sur leur chemin d’or vers les mondes « alternatifs » comme on dirait en langage contemporain.

mara morena 02

C'est parce que, dans la mythologie slave, la déesse de la mort est aussi celle d’une autre vie. 

Mara-Moréna, Morzchana, Marmouréna – elle a beaucoup de prénoms qui sont tous construits autour du radical « mor/mar », le même que dans les mots russes « smért’ » (la morte), « mor » (la peste, l’épidémie), « marévo » (le mirage) et « moré » (la mer). En même temps Mara influence la récolte comme Déméter pour les Grecs et de plus elle est la fille de Lada, la déesse de l’amour.  

Les dieux slaves, sont-ils illogiques ? Plutôt philosophiques grâce à ce qu’on ne sait presque rien de l’univers mythologique des Slaves avant la christianisation.

 

 Voici quelques parents de Mara-Moréna exécutés par les artisans contemporains : 

Dazchd’bog Zchiva
Dazchd’bog – celui qui apporte le bonheur, 

le dieu de la lumière

 

 Zchiva – la déesse de la fécondité 

et de la vie en general


 

Péroun Vélès
 Péroun – le maître de l'orage et du tonnerre  Vélès – l'antagoniste hypothétique de Péroun,

le dieu du bétail et de la richesse,

il est associé avec l’or ce qui fait sont raport

au monde des morts

 

Qui sait, peut-être ce n’est pas le résultat de leur nonchalance mais une solution sage : en proposant une certaine liberté à l’imagination des mortels, les dieux ont gagné une éternité toujours renouvelée.

Mokosh (Makoch) Lada et Yarilo
 Mokosh (Makosh) – la fileuse divine qui

tient les fils de tous les destins

 

Lada (à gauche) 

et Yarilo – hypothétiquement, le dieu de

la végétation et de la fertilité

 

Comme il n’y a pas de canons durs, on invente sans cesse les images et les comportements, tout l'univers des dieux slaves qui sont ainsi bons à priori. Pas mal comme une stratégie, les politiciens ont de quoi apprendre ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans mythologie slave
commenter cet article

commentaires

femmes russes 27/01/2014 13:38

c'est très intéressant !

gene 15/12/2013 00:27

le monde la mythologie slave est très intéressant . jolies statuettes . bisous

Bernie 28/11/2013 23:05

Priviet Plume,

Exposé très intéressant et les sculptures sont belles…
Moi j’aime beaucoup Lada car elle est jolie et souriante.
J’ai longtemps pensé qu’il s’agissait d’une marque de voiture (BA3).
J’aimais bien les voitures aussi ;))

Dosvidania,
Bernie

La Plume de loin 30/11/2013 16:51



))) et oui, elles sont les homonymes bien que cela soit bizarre !



bruno 27/11/2013 17:14

DE bien belles créations , ici aussi le froid s'est invité

La Plume de loin 30/11/2013 16:57



il est le temps pour l'hiver quand même ! )))


Les petites idoles, je les ai trouvé dans la festival " Temps et époques ". Comme je sais, il y a quelques courants néopaïens russes, y compris à Moscou et leurs
participants produisent de telles figurines



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact