Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 15:22

Hier on célébrait le Noël en Russie. Jadis le 7 janvier signifiait la terminaison du carême orthodoxe et le commencement d'une période presque païenne - les sviatkys. Pendant douze jours on ne s'occupait que de l'art divinatoire et de ce que le langage contemporain définirait comme "les relations intermondiales".
Il s'agit de la communication avec l'autre monde, du lien entre les vivants et les morts, entre les gens et les êtres surnaturels. Bref, c'était le moment pour s'occuper du bien-être de la famille, présent et futur.
Par exemple, le 8 janvier était consacré aux dieux du clan. En outre c'était la fête professionnelle des accoucheuses. Auparavant dans les villages russes on les appelait les "povitouki" ou les "babi". Selon la tradition du jour, ces dames estimables devaient cuisiner beaucoup de bouillie - d'habitude de sarrasin - pour la proposer aux jeunes mères, aux petits enfants et à ses patrons magiques. Ainsi la fête a reçu son nom - "Les bouillies de mémé" (en russe - "Babii kashi", "Бабьи каши").

jouets en argil russesEt qu'est-ce qu'on faisait avec les restes de cette grande bouillie ? Peut-être la réponse se trouve dans une vieille recette de la cuisine russe que je viens de trouver. Le plat s'appelle le "grétchnévik", du mot russe "grétchka" - "le sarrasin".

Vous pouvez l'essayer si vous êtes aussi en retard pour crier « petit pot, arrête-toi ! ». Cependant j'ai à vous prévenir deux fois: 1) c'est un plat au goût spécifique, 2) la préparation n'est pas aussi facile qu'on pourrait le penser. C'est tout. Passons à la recette.

 

Ingrédients
1 verre de sarrasin
environ 2,5 verres de l'eau
1 œuf
sel
crème fraîche

 

Préparation

Faire bouillir l'eau,

y mettre le sarrasin.
 

 

 

 

Ecumer, ajouter le sel et baisser le feu.

 

 

 

 

Avez-vous deviné ce qu'il faut recevoir ?

plat russe

Quand la bouillie de sarrasin sera prête,

la laisser refroidir jusqu'à 60 ºC environ.

plat russe

Battre l'œuf et l'ajouter dans la bouillie.

 

 

 

 

 

Mélanger tout.

plat russe

Mettre la couche mince

de bouillie dans

une poêle huilée.     

(Je l'ai mis sur un plateau en pensant qu'ainsi la préparation serait plus commode - un raisonnement
douteux...)

 

 
Laisser refroidir complètement.

plat russe

Diviser la couche de bouillie en petites tranches.

 

 

 

 

 

 

Faire les dorer

des deux côtés

dans une poêle huilée.

plat russe

Servir les tranches du grétchnévik chaudes ou froides, avec de la crème fraîche ou une autre sauce.

 

 

 

 

 

A mon avis ça doit être aussi un bon accompagnement

pour le chtchi - une sorte de soupe aux choux aigre.

plat russe

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans cuisine russe
commenter cet article

commentaires

Oxana 07/02/2013 14:33

Bonjour Plume,

J'aime beaucoup ton blog, il est vraiment bien ! Tes articles sont tous toujours très intéressants et m'apprennent beaucoup de choses, merci beaucoup. Sinon, les recettes russes ont l'air très
bonnes, il faudrait que je m'y mette un jour à en cuisiner une, pourquoi pas celle-ci ? Les petites figurines ainsi que la petite souris en peluche sont trop mignonnes et trop belles !

До скорой встречи!

La Plume de loin 09/02/2013 05:48



Bonjour! Merci pour la visite et pour le commentaire ! Certaines recettes peuvent avoir un goût spécifique, le grétchnévik aussi, alors, attention : ce n'est pas un plat pour une réception
diplomatique ! 



gene 12/01/2013 23:38

bonne et heureuse année plume . je serais curieuse de goûter . la petite souris est très jolie ainsi que les statuettes . bisous

larhune64 12/01/2013 23:10

Je te souhaite une très bonne année , ainsi qu'à toute ta famille

Joanna35800 11/01/2013 20:44

j'espère ne pas te décevoir mais ça ne me parait pas très appétissant.Sans rancune ?
Amitiés
Joanna

Bernie 09/01/2013 22:49

priviet Plume et meilleurs voeux pour 2013.

Vos photos me rappellent le Kasha de mon enfance.
Ce n'est pas mauvais mais ça ne vaut pas le caviar...)))
Le thé russe, c'est du thé noir à la bergamote. Enfin c'est ce qui est vendu comme tel ici.

bernie

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact