Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 07:51
Mon club d'excursions gratuites nous a amené au couvent. Pour mes compagnons comme pour moi c’était le premier contact avec les sœurs et la première visite au couvent qui fonctionne.

Après la révolution d’an 1917 presque tous les monastères ont été fermés: certains ont été détruits, les édifices d'autres monastères ont été utilisés comme les dépôts, les habitations et cætera - meme toilettes...

Il y a seulement 10-15 ans que les moines ont commencé à recevoir les bâtiments de cathédrales pour les restaurer et pour les utiliser selon leur destination première.

Le couvent que nous avons visité est l’un des six couvents pour les femmes qui fonctionnent maintenant à Moscou.

Fondé au XVII siècle au nom de Saint Jean le Précurseur, il a été lié très fortement avec la famille du père de Jean IV le Terrible et avec les descendants de Pierre le Grand.

L’histoire du couvent est pleine de miracles et de la politique mais je vous la raconterai la prochaine fois.

Pour trouver les photos du couvent: clic    

Et pour aujourd’hui j’ai trouvé les photos de la vie actuelle de sœurs. Je m’intéressais toujours qu’est-ce qu'elles font dans leur conventualité?

Les sœurs du couvent de Jean le Précurseur ne sont pas nombreuses mais leurs vie est pleine d’activités.

Vers six heures du matin elles viennent à la cathédrale pour prier. Quand le service est terminé, elles commencent leurs travaux conformément aux regles de leur ordre.

 

Quand j’ai téléphoné pour parler avec la sœur Romana qui nous a proposé l’excursion,  je n’ai pas réussi tout de suite à la trouver. Elle avait classe de chant.

 

Après la révolution le couvent est beaucoup passé de main en main et quand le processus de sa renaissance a été commencé (vers les années 1992-1995), ses bâtiments étaient déjà partiellement démolis, partiellement réaménagés. La restauration se poursuit de nos jours. Et les sœurs travaillent aussi comme les restaurateurs et même comme les ouvriers du bâtiment parce que le couvent n’a pas assez d’argent pour inviter beaucoup de spécialistes. Et c'est pourquoi les sœurs apprennent à peindre les images saintes.

Elles s’occupent aussi par la broderie religieuse et elles se soucient de tous les détails nécessaires de la vie du couvent: l’activité éditrice et aussi à la cuisine

 

Près de murailles du couvent nous avons trouvé un petit édifice qui ressemble un peu au tiroir d'un grand bureau :) J'ai fait une photo:

La journée se termine par les vêpres et la prière commune. Et chaque soir après le souper les sœurs et les converses font la procession autour de leurs couvent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

Maedes 06/12/2009 14:56


Hmmmmm mais dis-moi ils ont l'air délicieux ces gâteaux!!!


La Plume de loin 16/12/2009 08:08


Ils ont aussi le goût délicieux )))


Abellion 03/12/2009 08:01


Vous savez, Plume, on a eu la même chose chez nous en France. La Révolution française avait fermé tous les couvents, et des communautés monastiques se sont reformées au cours du XIXe siècle.
L'histoire est coutumière de ces mouvements de va-et-vient, comme vous le dites si bien...


Abellion 02/12/2009 10:15


Très intéressant. De plus, les photos de ces nonnes à voiles noir sont vraiment magnifiques...

Chez nous, il y a différent ordres religieux. En occident, la journée est rythmée par la liturgie des heures. Voici par exemple pour une abbaye cistercienne l'heure des prières et des messes :

Matines 6h

Laudes 6h45

Tierce et Messe 9h00

Sexte et None 12h45

Vêpres 15h30

Complies 20h35

Les ordres religieux comme les Bénédictins, les Cisterciens ou encore les chartreux valorisent le travail manuel. Par exemple, la marque "Monastic" (http://www.monastic-euro.org/index.htm) regroupe
200 abbayes. Il y a aussi une tradition de moines savants, notamment chez les Bénédictins qui ont beaucoup écrit sur l'histoire : par exemple, Dom Devic et Dom Vaissette, auteurs de l'Histoire
générale de Languedoc.

Il est aussi possible pour des laïcs de faire des retraites dans les abbayes, et de partager un peu la vie des moines.


La Plume de loin 03/12/2009 07:51


Très intéressant! Les moines orthodoxes vivent presque la même vie: les messes et les travaux manuels. Ce n'est pas une nouvelle. Mais pour moi cette visite au couvent c'était comme une visite à un
autre monde parce que après la révolution d'an 1917 nous avons eu un longue période athée en Russie quand les monastères existaient seulement en qualité des objets historiques. Et c'est dans le
meilleur des cas. La plupart d'eux étaient réaménagés et utilisés comme les dépôts, l'écoles maternelles, les habitations etc.
Maintenant le gouvernement recouvre les édifices de monastères aux moines et c'est si... c'est si inhabituel de voir leur vie :) Comme si l'horloge d'histoire marcherait à contre-fil.


louvreboite 26/11/2009 13:30


Il s'appelle comment ce couvent ? (j'ai regardé le site mais c'est en cyrillique)
Bonne journée


La Plume de loin 03/12/2009 08:11


C'est le couvent de St. Jean le Précurseur - la cathédrale du couvent est  consacré à son nom.
Bonne journée 


gene 22/11/2009 23:53


a quel ordre appartiennent -elles?. bisous


La Plume de loin 23/11/2009 09:07


les moines orthodoxes n'ont pas d'ordres :)


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact