Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 16:15

Aujourd’hui je vous invite à jeter un coup d'oeil sur une ruelle avec un nom très poétique. Elle s’appelle la ruelle de Cygnes en mémoire d’un étang où on élevait des cygnes pour des festins des tzars. Comme les personnes royales avaient besoin de volaille fraîche, l’étang était tout près de la muraille du Kremlin. Moscou, ruelle de Cygnes

En 1706 ce réservoir culinaire a été comblé. C’était à cause de la construction des bastions supplémentaires car à cette époque-là l’armée du roi suédois Charles XII se dirigeait directement vers Moscou. Bref, ce n’était pas le moment pour des cygnes.

Les Suédois n’ont pas gagné Moscou. Quant à la ruelle, après quelques changements urbanistiques elle s’est trouvée entre deux grandes curiosités moscovites: le Kremlin et la cathédrale du Christ-Sauveur. Un lieu qui est sur un bon terrain? Pas du tout! Le pied touristique n’y se pose jamais et c’est bien dommage car la présence des touristes pourrait sauver l’une des énigmes de cette ville. La voilà: Moscou, ruelle de Cygnes

Jadis ce n’était qu'une vieille construction du ménage. En 1903 elle a été refaite par l’architecte Sergeï Gontcharov – le père du peintre Nathalie Gontcharova et l’arrière-neveu de la femme d’Alexandre Pouchkine. À vrai dire, cet immeuble de rapport n’est ni beaux, ni remarquable à l’exception d’un détail: ses panneaux céramiques. L’auteur du panneau central est Mikhaïl Vroubel, le célèbre peintre russe.

Moscou, ruelle de Cygnes

Au centre de ce panneau il y a (mais déjà très bientôt il faudra dire “il y avait”!!!) un portrait d’une jeune femme aux longues cheveux bruns. Elle est entourée des fleurs jaunes et se trouve comme dans un cadre au fond de la mer.

Moscou, ruelle de Cygnes

C’est elle qui est l’énigme. On peut voir la même image sur une autre maison qui est à Taganrog, une autre ville russe, à 1176 kilomètres de Moscou.

Qui est-elle, cette tsarine du royaume sous-marin? On sait que le nom de cette femme était Gousikevitch et elle était une ballerine, mais c’est tout. Il n’y a plus d’information.

Encore deux panneaux présentent une seule et même scène et ont une seule et même écriture au-dessous: “Des bateaux se sont heurtés avec des bateaux et le massacre a commencé, des étincelles jaillissent, le sang coule, il y a de crépitement et de cri de la bataille corps à corps...”

Moscou, ruelle de CygnesCe sont des vers de la ballade “Borivoï” d’Alexis Tolstoï consacrée à la croisade de deux Normands (ils ont les boucliers avec des animaux héraldiques) contre les Slaves baltiques (les images de leurs boucliers rappellent un peu d'hélices). Borivoï est le chef de Slaves inventé qui finalement inflige la défaite aux Normands pendant la bataille finale. La femme au-dessus de guerriers est peut-être une sorcière? Quisait...   Moscou, ruelle de Cygnes

Enfin, il y a encore deux panneaux. L’un présente la bataille d’un héros avec deux dragons ignivomes.

Moscou, ruelle de Cygnes

Moscou, ruelle de Cygnes

Dans l’autre on peut voir deux griffons et une coupe étrange entre eux.

Moscou, ruelle de Cygnes

Personne ne sait pourquoi ces cinq panneaux se trouvent sur cet édifice et quel sujet les unit.

Les céramiques sont en mauvais état bien qu’ils se trouvent en plein centre de Moscou, quelques fenêtres de la maison donnent directement sur le Kremlin.

Moscou, ruelle de Cygnes

À propos: un jour les nouveaux habitants d’une de ses appartements ont trouvé les grand-livres. Pendant plusieurs années quelqu’un fixait dans ces grand-livres toutes les marques de voitures quittant le Kremlin et le temps de leur départ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

Sylvie 22/12/2011 11:47

C'est effectivement bien mystérieux. Pourquoi mettre ces céramiques si haut sur un immeuble si quelconque ?

Et les registres des autos entrant et sortant du Kremlin, c'est mystérieux aussi !

alouette 09/12/2011 15:15

bonjour Plume,
je partage tout à fait l'avis de Hauteclaire
merci de cette visite guidée originale de Moscou, loin des sentiers battus
à bientôt

Hauteclaire 25/11/2011 17:10

Bonsoir Plume,
je suis très en retard car des soucis de famille m'ont retenue loin du net.
Quelle étrange histoire ! Il est vraiment dommage de laisser perdre ces panneaux de céramique, ils en valent la peine. Celui de la bataille avec les navires, fait penser à la tapisserie de Bayeux
je trouve. C'est le même genre de personnages. Une énigme palpitante, dommage de ne pas avoir plus d'infos.
Je te remercie pour ces photos !
Gros bisous à toi

La Plume de loin 02/12/2011 05:20



Bonjour Hauteclaire, merci pour ta visite et pour ton commentaire! Je te souhaite souhaite d'avoir la tranquillité d'esprit et la bonne humeure!
Gos bisous de Moscou!



mais lafransua 23/11/2011 19:21

et bien quelle épopée !

La Plume de loin 24/11/2011 15:42



La ville est pleine d'épopées pareilles )))


Merci pour la visite!



fanou 53 13/11/2011 21:31


Une belle céramique en plein centre ville et une énigme à résoudre.
Merci de nous faire découvrir votre pays.

Amicalement


La Plume de loin 15/11/2011 07:34



Merci pour le commentaire et bonne journée!



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact