Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 06:53

Cette année, la municipalité de Moscou a pris la décision de limiter la hauteur des bâtiments dans la ville. Adieu, les plans ambitieux des constructeurs : maintenant vous ne dépasserez pas 75 mètres, c'est à dire 20 étages. Les habitants des immeubles autour des nouveaux gratte-ciel peuvent dormir tranquillement. Peut-être.

Il y a 65 ans, en 1947, le gouvernement stalinien a signé la résolution sur la construction des gratte-ciels à Moscou. D'ailleurs, il ne s'agissait que de 9 édifices, 9 sœurs staliniènnes, dont le plus haut et monstrueux serait le palais des Soviets situé à la place de la cathédrale du Christ-Sauveur.

Le projet a été accompli aux deux tiers. Le palais des Soviets n'a pas resté que dans les plans. Les 7 gratte-ciel, ce G7 de Moscou, ont été réalisées et maintenant ils sont parmi des curiosités de la ville.

Crist Sauveur 03 hotel Ukraine 0

 La cathédrale,

telle qelle est maintenant

 Le palais des Soviets,

un modèle qui n'est pas réalisé

 

En base du huitième gratte-ciel on a fait le célèbre hôtel « La Russie », inscrit dans le livre Guinesse comme le plus grand hôtel des années 70. En 2006 on l'a démoli (le bâtiment, pas le livre) mais quand même il est possible de le voir! Ce qui est vraiment bizarre, c'est que pour trouver la Russie il faut visiter l'Ukraine. Bien sûr ces deux noms doivent être entre guillemets car il s'agit des titres. « L'Ukraine » est l'un des membres du G7 de Moscou et un hôtel.

l'hôtel « Ukraine » à Moscou

Terminée en 1957, 4 ans après la mort de Staline, « L'Ukraine » a réçu son nom en l'honneur du pays paternel de Nikita Khrouchtchev, le dirigeant suivant de l'URSS. Depuis 2010, l'hôtel s'appelle «Radisson Royal Moscow» car c'est la chaîne hotelière américaine « Radisson » qui possède maintenant tous les 34 étages et les 206 mètres de la hauteur de ce bâtiment (et tout un parc de bateaux qui agrandit ses possibilités en largeur).

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : « Radisson Royal Hotel »
bateau de l'hôtel « Radisson Royal Hotel » à Moscou

 

Elle a vraiment une stature majestueuse, cette « soeur », n'est-ce pas?

A l'epoque c'était un miracle de la construction et... de la politique. Parmi les coauteurs du projet il y avait l'architecte Viatcheslav Oltarjevsky, le premier spécialiste soviétique dans le domaine de la création des gratte-ciel.


Dans les années 30 il avait fait ses études aux Etats Unis et travaillé au New York, puis au New Jersey.

 

Après son retour au URSS Oltarjevsky s'est occupé de la planification du Centre des expositions, a été accusé de sabotage et mis en camp près de la ville de Vorkouta.

En 1943 il a été libéré et invité au projet de G7.

hôtel « Ukraine » à Moscou

 

Jadis la dimension et la forme du bâtiment nourrissaient beaucoup de rumeurs, par exemple on parlait qu'il avait un lance-fusée dans sa pointe.

hôtel « Ukraine » à Moscou hôtel « Ukraine » à Moscou

 

Pour le moment la hauteur de l'hôtel est aussi une valeur : la vue sur la Maison blanche et toute la ville, évidemment, est une composante pesante du prix des chambres et des restaurants.

vue sur la Maison blanche de l'hôtel « Ukraine » à Moscou
vue sur le le Ministère des affaires étrangères de l'hôtel « Ukraine » à Moscou

Une terrasse avec la vue sur le Ministère des affaires étrangères.

Ce n'est pas l'endroit le plus confortable du monde

mais pour le moment c'est seulement à cause de la pluie.

 

Quant aux restaurants: si j'ai bien compris, ils proposent la cuisine italienne, japonaise et iranienne.

à l'intérieur d'un des restaurants de l'hôtel « Ukraine » à Moscou hôtel « Ukraine » à Moscou : vue de la fenêtre d'un des restaurants
à l'intérieur d'un des restaurants de l'hôtel « Ukraine » à Moscou

A l'intérieur du restaurant italien... et « ukrainien »

 

Pour ceux qui n'ont pas d'un grand intérêt pour les «Tagliatelle à la truffe et au parmesan» l'hôtel a d'autres « fenêtres » qui donnent sur un autre côté de la ville.

Moscou en miniature : modèle des années 70

Il s'agit du côté historique. La modernisation de l'hôtel ne l'a pas brisé et tous les visiteurs peuvent jeter un coup d'oeil sur le Moscou des années 70 - à vue d'oiseau ou de la hauteur humaine (ça dépend de la prétention).

Moscou en miniature : modèle des années 70

Cette maquette avait été faite en 1977 sur demande du Ministère des affaires étrangères qui l'a présenté dans une exposition aux Etats Unis. On écrit que c'était une sensation : environ 40000 visiteurs par jour.

Moscou en miniature : modèle des années 70
 La-voilà "La Russie" qui n'existe plus.
Moscou en miniature : modèle des années 70

 

Après avoir fait un voyage autour du monde la maquette s'est installée dans un pavillon du Centre panrusse des expositions.

Moscou en miniature : modèle des années 70 Moscou en miniature : modèle des années 70

Le mouvement de la lumière donne l'idée

sur la vue de Moscou à midi et à minuit, au soir et à l'aube.

Moscou en miniature : modèle des années 70
Moscou en miniature : modèle des années 70

 

En 1991, on a pensé à détruire la maquette à cause de son état lamentable mais un particulier l'a acheté. En 2007 il l'a vendu à l'hôtel. Pour le moment les visiteurs de « L'Ukraine » peuvent voir cette oeuvre et, s'ils veulent, écouter l'histoire des bâtiments présentés: l'excursion audio est traduite en anglais, français et allemand.

Moscou en miniature : modèle des années 70

L'achat de la maquette n'a pas été fait sans raison. Il y a des hôtels-châteaux, hôtels-boutiques, hôtels-arbres, hôtels-cavernes et hôtels-bateaux. « L'Ukraine » est un hôtel-galerie d'art et la maquette du Moscou est la plus grande pièce de sa collection.

La deuxième place appartient à ce grand panneau du hall de l'hôtel :

panneau du hall de l'hôtel « Ukraine » à Moscou

panneau du hall de l'hôtel « Ukraine » à Moscou panneau du hall de l'hôtel « Ukraine » à Moscou


C'est « la fête du travail et de la récolte à l'Ukraine accueillante » de 10 mètres de diamètre. Lui et quelques lustres sont les uniques détails de l'intérieur soviétique que l'hôtel a conservé après la restauration. Le marbre du hall et des escaliers, les tapis des étages etc sont tout à fait modernes.

panneau du hall de l'hôtel « Ukraine » à Moscou
l'hôtel « Ukraine » à Moscou : hall
l'hôtel « Ukraine » à Moscou : lobby bar

 

Ce qui est étrange c'est que toute cette splendeur fait un bon cadre pour les peintures et sculptures créées dans les années 50 par quelques artistes soviétiques spécialement pour l'hôtel.

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : hall
l'hôtel « Ukraine » à Moscou : hall

 

Les oeuvres décorent les halls, les couloirs et même les chambres de l'hôtel.

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : hall
Nétchaév « Ienisseï »

Nétchaév « Ienisseï »

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : chambre
hotel Ukraine 25 hotel Ukraine 24

Komov « Vitre »

Strélbitsky « Explorateur de l'Arctic »

 

Le service « all inclusive » pour les collectionneurs : les théoriciens y trouveront une bibliothèque avec les livres sur l'art, les praticiens sont bienvenues dans une gallerie d'art soviétique.

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : bibliothèque l'hôtel « Ukraine » à Moscou : bibliothèque

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : gallerie d'art soviétique

Le centre de Rolls-Royce Motor Cars directement sous cette exposition-vente. C'est très pratique, je trouve: après avoir acheté un objet d'art il faut penser à sa livraison:

l'hôtel « Ukraine » à Moscou : hall

Est-ce que vous n'êtes pas encore fatigués de notre balade « ukrainienne »? Alors, disons au revoir à l'hôtel et merci à sa gentille direction qui m'a aidé à réaliser cette visite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans G7 à Moscou : 7 soeurs staliniènnes
commenter cet article

commentaires

Anne-Marie 22/09/2012 21:43

J'ai trouvé mon hôtel pour ma prochaine visite à Moscou...
T'ai je dit que j'ai visité le gratte ciel que Staline avait offert à la ville de Varsovie... le Palais de la Culture à Varsovie, aujourd'hui. En attendant de visiter l'un de ceux de Moscou.

La Plume de loin 03/10/2012 06:39



Le tour est à l'Université d'Etat Lomonossov de Moscou



gene 20/09/2012 08:24

c'est un peu , un hôtel musée . bon jeudi

La Plume de loin 03/10/2012 06:34



C'est un peu comme ca


Bonne journee chere Gene!



alain 15/09/2012 11:17

un parc quelle bonne idée ce serait à cet endroit....d'autant plus qu'un endroit si stratégique dans Moscou doit être brigué par les faiseurs de centres commerciaux et hôtels luxueux....

alain 14/09/2012 15:28

Une question Hélène? sais-tu ce que l'on va construire à la place de l'hôtel Russie à proximité de la place rouge? Depuis 2009 j'ai constaté que le chantier n'avait pas avancé....ce pourrait être
le sujet d'une de tes prochaines chroniques! alain

La Plume de loin 15/09/2012 11:14



Désoée, je n'ai pas de la réponse à ta question: pendant plusieurs années la municipalité ne peut pas prendre la décision sur ce chantier. Pour le moment on dit qu'on va créer un parc sur cet
endroit.



Americano 14/09/2012 14:18

Des oeuvres d'arts dans les chambres ? (si j'ai bien compris....): soit les visiteurs sont vraiment tres honnetes (!!!!) ou soit ils ne veulent pas les voler...
Moi je veux bien une chambre dans n'importe quel hotel du monde avec un Van Gogh en libre service : je suis pret a y mettre le prix. Je me debrouillerai pour rentabiliser mon investissement!!!

La Plume de loin 15/09/2012 11:20



Tu as bien compris: il s'agit des oeuvres d'art. Mais je te dois chagriner car ce sont les oeuvres des années 50 et plus tard. Si je ne me trompe pas, ce n'était pas l'époque soviétique où Van
Gogh vivait.



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact