Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 16:37

A propos du dépôt : clic

et du manège : clic


Depuis ce printemps outre les nuits blanches à Saint-Petersbourg il y a la nuit des bibliothèques à Moscou. Pour le moment des savants ont des hypothèses différentes sur les traits principaux de ce phénomène mais constatent que la population de lecteurs potentiels en Russie n'est pas encore au bord de la disparition. Pour ce faire, il n'y avait qu'à organiser une fête et les bibliothécaires l’ont réussi.

Moscou, la biblionuit

Dans la nuit du 20 au 21 avril, on observait une activité inhabituelle autour de certaines bibliothèques de la ville. Chacune d'elles a promis de travailler jusqu’au dernier visiteur et proposé au public un programme original. Tout pour attirer des lecteurs !

La bibliothèque que j’ai visité, a organisé « le retour en URSS » en présentant tout ce qui avait eu de la valeur aux yeux des soviétiques. Près de l'entrée, on trouvait un défilé d’autos rétros :

autos sovietiques 02

 GAZ 11-73 : produite par l’Usine d'automobiles de Gorki

(c’est la ville de Nijni Novgorod qui a porté ce nom de 1932 jusqu'à 1991).


autos sovietiques 04
autos sovietiques 06

Moskvitch 401, la voiture a été produite à Moscou en 1955 г.


autos sovietiques 07
autos sovietiques 08

 Volga 21 – produite entre1956 et 1970.


autos sovietiques 09

Moskvitch 408 - Moscou, 1967.


autos sovietiques 13

Zaporojets 965 – la production de l’Usine d'automobiles de Zaporojie, 1968


autos sovietiques 10

 Zaporojets 966, on l’appellait « Tchebourachka » ou « l’oreillard »

parce que cette voiture a des prises d'air qui debordent.

On a produit ce modèle de 1966 jusqu’à 1974.
 

autos sovietiques 14

Moskvitch 412 : la voiture a été produite à Ijevsk en 1971 г.


Le voyage historique continuait dans le hall de la bibliothèque où les visiteurs trouvaient des automates à jouer qui provenaient de l’époque soviétique

biblionuit 02 biblionuit 03

«Le hockey»

 

biblionuit 04
biblionuit 05
 « Le tireur d'élite »
biblionuit 07
 « La bataille navale »

biblionuit 06

Pas encore fatigues? Non? Alors, quittons le hall pour entrer dans la bibliothèque elle-même.

Ah non! Avant tout il faut s'inscrire :)

biblionuit 09

Pendant cette nuit le service qui abonne des lecteurs travaillait sous le titre

de la célèbre affiche soviétique des années 20: «T'es-tu engagé comme volontaire ?»

 

Les « engagés » pouvaient voir les autres affiches connues entre  les rangées de livres : 

biblionuit 10
biblionuit 11

 Elle crie «des livres» cette femme fatale de la litterature russe :

c'est Lili Brik, l'actrice, dernière amour du poète Vladimir Maïakovski et la sœur d'Elsa Triolet

 

Après quelques pas on découvrait la pièce « d’un appartement soviétique des années 60–70 » avec tous ses éléments obligatoires : un combiné radio-phono, un tapis sur le mur, un fauteuil typique et toute une collection de porcelaine.

biblionuit 13
biblionuit 15

biblionuit 14

biblionuit 16 biblionuit 17

biblionuit 18

Dans un coin un écrivain parlait avec ses lecteurs, dans l’autre on apprenait à assembler une mitraillette (un exercice obligatoire de la formation scolaire en URSS et actuellement, peut-être, un cours spécial pour des lecteurs mécontents ??)

biblionuit 19 biblionuit 20

 

A côté un salon de beauté préséntait les coiffures des femmes soviétiques

biblionuit 21 biblionuit 22

 

Le Mouvement des pionniers...  Entendiez-vous ce nom?

biblionuit 26 biblionuit 25

Cette organisation faisait une grande partie de la vie de chaque enfant soviétique. Un jour je vous raconterai, pour en savoir plus tout de suite : clic 

Des joueurs d'échecs en URSS ce jeu était un vrai culte (comme aussi le jeu de dames) et le commerce – le culte de nos jours... 

biblionuit 27
biblionuit 28

On peut dire que les Russes ne lisent plus des livres mais au moins on ne peut pas dire qu’ils ne les achetent plus. Il y avait beaucoup de gens qui n’ont pas pu se défendre de devenir d’acheteurs. Le prix moyen était aux alentours de 150 roubles (environ 3,8 euros). 

Ah ! Une vraie lectrice : elle continuait à lire même à neuf heures du soir, malgré le bruit et la foule, l’époque et la mode changeantes.

Moscou, la biblionuit

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans le printemps à Moscou
commenter cet article

commentaires

alouette 07/05/2012 07:16

Quelle bonne idée, cette opération "nuit des bibliothèques" ! Et toutes ces animations ! Vraiment belle idée. Merci de nous la faire connaître.

La Plume de loin 11/05/2012 05:38



Oui, c'est ça! Les bibliothèques à Moscou ont montré qu'elles existent et leur existence est pleine des couleurs!



Yasmine 03/05/2012 13:53

Merci pour cette visite sympathique!

La Plume de loin 11/05/2012 05:41



Merci chère Yasmine!



virjaja 03/05/2012 10:49

c'est beau ces vieilles voitures. la Volga ressemble a une simca qu'avait mon père dans les années 60!gros bisous. cathy

La Plume de loin 11/05/2012 05:49



Vraiment? La Volga lui ressemble? D'autre côté, ce n'est pas étonnant : ses créateurs soviétiques apprenaient ce que les autres pays ont déjà fait, j'en suis sûre.



Hauteclaire 02/05/2012 01:41

Bonsoir Plume,
j'adore aussi les vieilles voitures, et toute ta visite est passionnante ! On dirait bien que les russes lisent plus que chez nous et s'intéressent davantage à leurs bibliothèques.
Bises, merci pour ce patrimoine avec le morceau d'histoire.
J'espère que ton 1er mai a été agréable !

gene 30/04/2012 22:18

un belle rétrospective. bisous

La Plume de loin 01/05/2012 16:16



Merci et bonne soirée !



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact