Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 12:16

C’est aujourd’hui qu’elle commence pour les écoliers russes.

Dès 1984, en Russie le 1 septembre n’est pas seulement le début de l’an scolaire pour tous les établissements d'éducation mais aussi le Jour de la connaissance, la fête « professionnelle » des élèves

Moscou, fête du 1 septembreLa fête est récente, comme vous pouviez remarquer, et n’a pas beaucoup de traditions, quand même il y en a un peu.


Tradition numéro 1 : les écoliers portant les fleurs pour leurs institutrices

Moscou, fête du 1 septembre Moscou, fête du 1 septembre

 

Dans mon enfance, c’était plutôt les glaïeuls qui dominaient mais la mode change. Cette année, par exemple, la plupart de bouquets ne sont pas grands mais ingénieux. J’en ai même remarqué un composé de fruits exotiques.

Moscou, fête du 1 septembre

On dit que, la veille de la fête, les marchands des fleurs font leur revenu mensuel, alors, il y a une chose constante : les fleurs continuent à être indicateur du bien-être de la famille. A propos ! En Russie l’éducation scolaire est principalement gratuite mais cette gratuité a ses nuances qui exigent un article spécial. Quant à l’équipement des élèves, cette année, les outils de travail d’un écolier moscovite (crayons, stylos, cahiers etc) et ses vêtements ont pris entre 7 et 10 milles roubles en moyenne du budget familial (entre 140 et 200 euros - un peu moins qu'en 2010) .


Tradition numéro 2 : les habits de gala.

Moscou, fête du 1 septembre Moscou, fête du 1 septembre

 

Autrefois, pour la raison de fête, les filles portaient les rubans et les tabliers blancs ; les garçons avaient les chemises blanches sous leurs vestons bleus. En 1992, l’uniforme scolaire a été supprimé ce qui était une idée géniale à mon avis car d’habitude les filles portaient une robe brune avec un tablier noir. Et c’est pendant 11 ans de l'école ! C’est une énigme : comment cette toilette n’est pas parvenue à produire des harpies de toutes les fillettes russes sans exception.

Moscou, fête du 1 septembre Moscou, fête du 1 septembre


Les élèves contemporains choisissent les vêtements qu’ils trouvent les plus pratiques pour la perception des connaissances. Il semble que pour une festivité une tenue classique domine mais je suis sûr que les jeans l’évincent pendant le train-train scolaire.


Tradition numéro 3 : une sorte de parade

Moscou, fête du 1 septembre

D’habitude cela se passe dans la salle ou devant l’école, par exemple, sur un stade comme sur la photo. On ne défile pas, c’est une parade statique.

Moscou, fête du 1 septembre

Les élèves se mettent en rangs selon leurs classes, avec leurs instituteurs à la tête. Le directeur de l’école prononce un discours sur l’importance de la formation et bla-bla-bla. Puis les écoliers font une sorte du concert avec les courts poèmes consacrés à l’école etc.

Moscou, fête du 1 septembre

Il arrive aussi une partie dont le genre je ne sais pas déterminer.

Par exemple aujourd’hui, les participants de la parade que j’ai visitée, ont laissé au ciel les ballons blancs en mémoire des victimes de l'attentat à Béslan. Moscou, fête du 1 septembre

Il y a 10 ans, une des écoles de cette ville d'Ossétie a été occupée par un groupe de terroristes tchétchènes exactement pendant la fête du 1 septembre. Les enfants, leurs parents et les instituteurs ont été enfermés dans la salle de culture physique dans des conditions très dures. D’environ 1100 otages 334 ont trouvé la mort, 800 ont été blessées ...


Les ballons s'envolaient.

A quoi pensaient les adultes en ce moment ? J'espère que du future de leurs enfants. C’est vraiment un bon moment pour ça - le Jour de la connaissance.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'automne moscovite
commenter cet article

commentaires

Le Teminal A. 26/09/2014 17:47

La pub, c'est ça.

La Plume de loin 07/10/2014 17:50



J'en ai supposé ... Est-ce bon, le blog spot ?



ellerium 22/09/2014 10:20

bonjour ! une bonne idée que de fêter la rentrée ainsi, cela serait sûrement intéressant chez nous afin de dédramatiser l'évènement pour de nombreux enfants qui vivent mal cette journée. Quant au
bouquet de fleurs, ça se fait mais plutôt ponctuellement en cours d'année sans raison précise ou plus souvent à la fin de l'année, avec un cadeau parfois, pour remercier l'enseignant. Institutrice
pendant près de 20 ans, cela m'est arrivé souvent.

La Plume de loin 26/09/2014 14:23



Dédramatiser ? Mais pourquoi ? Ici, je dirais plutôt que c'est une fête pour les enfants, même pour ceux qui commencent leur première année scolaire.








Le Terminal . 21/09/2014 14:03

De toutes ces traditions de rentrée, celle qui me surprend vraiment (en bien) est celle du bouquet pour les institutrices.
Je crois que ce serait inimaginable ici ! Les gens trouveraient cela déplacé et à mon avis, et surtout, trop cher ... ce qui est faux quand on voit combien les parents dépensent pour la
rentrée.
Cette idée d'un petit geste pour les enseignants me plaît.

J'en profite pour mettre l'adresse de mon nouveau blog car il a déménagé : http://leterminala.blogspot.fr/

La Plume de loin 26/09/2014 14:27



C'est vrai que les fleurs ne sont pas une tradition bon marché. Pourtant elle a résisté à toutes les crises et tous les problèmes qu'on a eu en Russie )))

Puis-je demander la raison du déménagement ? Est-ce à cause de la publicité ? Elle m'a fait aussi penser de changer le site du blog ...



Marie 05/09/2014 16:53

Merci pour ce nouvel article.
Mais pourquoi offrir un bouquet à la maîtresse ? C’est en fait une très mauvaise idée. Laissez-moi vous en faire la démonstration :
- Imaginez que la maîtresse va devoir, pour sa part, acheter 30 vases. Je vous laisse calculer en roubles 30 fois le prix d’un vase.
- Avec 30 vases posés sur son bureau, la maîtresse ne va même plus avoir la place de poser un livre ou un crayon. Moralité : elle ne va pas travailler toute la première semaine.
- 30 bouquets de fleurs diversement odorantes vont lui donner mal à la tête, et aussi aux élèves du premier rang.
- cela peut-être interprété comme une tentative de corruption active de la maîtresse pour qu’elle donne de bonnes notes à l’enfant qui lui offre le plus joli bouquet. Et ce n’est pas bien.
-La rentrée coûte 1000 roubles + un bouquet par enfant. Imaginez le sacrifice que cela représente pour une famille de 4 enfants.
Heureusement pour la Russie tout entière, Voilà Super-Marie, tout droit sortie de la Fabrique Mattel de Supers Héros en tout genre. Je décrète que dorénavant, exit le bouquet de fleurs offert à la
Maîtresse. Le 1er septembre, chaque élève se verra offert par la maîtresse une tablette de chocolat.
- Elle contient du magnésium et c’est bon pour le moral.
- Cela permet de consoler les élèves qui rentrent à l’école en marchant à reculons.
- Par ce geste, la maîtresse se fait pardonner par anticipation les mauvais traitements à venir : longues leçons à apprendre, devoirs difficiles à rendre toujours trop vite, punition dans le coin
de la classe, ou lignes à copier à la main 100 fois, alors que ceci peut, de nos jours, être automatisé grâce au copier-coller, et dématérialisé par mail. En plus cela gaspille inutilement du
papier, et on n’est jamais certain que la maîtresse va lire 100 fois.
Bonne année à tous ces écoliers.

La Plume de loin 10/09/2014 07:51



Chère Marie, vous m'avez mis à quia )) Ainsi il faut interdire les bouquets car c'est une arme de destruction massive.
Est-ce qu'en France on n'offre pas de fleures aux femmes sans un vase et une résidence forcée ? Ou, peut-être, représentez-vous un lobby des chocolatiers ?
Bonne journée à vous !



eric 02/09/2014 11:50

Salut Héléne...ton article sur l'école est tres interessant tu sais j'ai visité une école a Goritsy et j'ai appris bcp de choses sur l'organisation scolaire en Russie .....tu as reçu mon message
avec la photo ?....Paka

La Plume de loin 10/09/2014 07:41



Privet Eric ! Oui, j'ai reçu ta lettre !! Pourtant, il me semble que toi, tu n'as pas reçu ma merci pour la photo (( Je te l'envoie en compagnie de mes salutations à ta famille !
Tu as visité Goritsy ? Tu continue à me frapper !!! C'était Goritsy qui est près de Moscou ? Tu sais, il y en a toute une dizaine.
Poka et bonne journée à toi !


 



La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact