Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 08:34

Eh bien, le théâtre de Dourasov... La passion théâtrale était à la mode parmi les nobles russes de XVIIIe siècle. J’ai déjà décrit un peu l’histoire du comte Shérémétev et de sa femme qui était l’actrice-serve de son théâtre. Le comte Shérémétev possédait la plus grande et la plus célèbre troupe de Russie mais le théâtre de Dourasov disposait le plus beau décor selon les contemporains. Il y avait des édifices bâtis spécialement pour le théâtre, pour les logements des acteurs et pour l’école théâtrale. Deux fois par semaine on donnait les spectacles. La troupe de ce théâtre comptait presque cent personnes qui étaient les serfs mais qui étaient aussi les acteurs professionnels. Par la suite certains d’eux avaient reçu la liberté et entré au service dans les théâtres d'État.

Maintenant il y a une petite exposition à Lublino qui est consacrée au théâtre de cette époque-là. Elle présente le décor et des modèles des mécanismes de la scène de XVIIIe siècle.

Comme j’ai déjà écrit, Dourasov planifiait utiliser son manoir Lublino pour les grandes fêtes en plain air, c'est pourquoi l’édifice de la maison (ou du “palais” – c’est plus correct) n’était pas très grand. Le rez-de-chaussée se compose de trois salles de parade. La salle centrale ou la salle ronde était déstinée aux banquets.

La salle rose ou la salle avec les colonnes - c'était le salon avec les murs roses. 

La salle en marbre qui était la plus riche et grande, était la salle des bals

Les trois salles étaient décorées par la grisaille et la peinture de leurs plafonds était faite par le peintre italien Domenico Scotti.
Le deuxième étage était occupé par les pièces de séjour et par les locaux de service. Dans le troisième il y a un belvédère et quatre petites pièces dont les fenêtres présentaient et présentent jusqu’au nos jours les belles vues d’étang et du jardin.

Les photos de l’intérieur de la maison vous pouvez trouver ici. Je n’ai pas fait les miennes parce que c’est interdit.

Dourasov était un maître très cordial, il donnait les bals et les raouts à pleines mains. Et ses dîners priés étaient connus comme les plus chic et les plus démocratiques à Moscou: en été la table dans le jardin était toujours mise pour 30 personnes et le riche excentrique pouvait inviter en même temps un noble et un étudiant pauvre et les attabler un à côté d'autre. Les plats étaient raffinés mais en écoutant un compliment à l’art de ses cuisiniers Dourasov disait chaque fois: “Mais je vous en prie, ce n’est qu'un bibelot!” La modestie? Je ne sais pas, peut-être un peu du snobisme. :) Mais Dourasov était attentif et généreux et s’il remarquait que tel ou tel vin plaisait à un de ses visiteurs il ordonnait toujours de mettre quelques bouteilles de cette sorte au carrosse de cette personne.

Il faut encore dire que le grand et beaux jardin du Lublino était ouvert pour le public et les gens de tous les états y faisaient leurs petits ou grands pique-niques avec beaucoup de plaisir.

Dourasov est mort en juin 1818 à cause de la septicémie. Ses contemporains disaient: “Il était un bon homme. Toute la ville regrette de sa mort”.

Il n’était pas marié et il n’avait pas des héritiers. Qui était devenu le propriétaire de Lublino? Je vous le raconterai la fois prochaine!

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans les monuments
commenter cet article

commentaires

alouette 03/10/2009 12:06


Non non ! tu n'as pas fait d'erreur, je ne connaissais pas du tout cette technique et son nom.

Pour moi la grisaille était simplement une atmosphère maussade, maintenant, grâce à toi, je sais que c'est aussi une technique picturale synonyme de chiaroscuro, ou clair-obscur, qui n'utilise que
des nuances d'une même couleur afin d'imiter le marbre, la pierre, le bronze (XVe siècle). Merci Wikipedia et toi, chère Plume.

Bonne journée !


alouette 01/10/2009 21:57


bonsoir Plume,
que c'est joli ! ces grandes pièces lumineuses, avec cette magnifique vue sur l'étang, ont l'air bien agréables...
le frise sculptée de la première pièce me rappelle quelque chose, sais-tu si elle a été copiée sur une oeuvre existante (grecque antique, peut-être ?)
qu'appelles-tu "grisaille" ?
merci de cette belle visite


La Plume de loin 03/10/2009 06:39


Je sais qu'elle présente les scènes de la mythologie grecque et romaine et que c'était un artiste italien qui les a fait. Voilà pourquoi la frise te rappelle les oeuvres antiques.
Grisaille est une technique picturale. Peut-être j'ai fait encore une traduction fausse? Mais cette fois c'est la faute de wikipedia, où j'ai trouvé un court article consacré à ce sujet. 


Olivia Eva 30/09/2009 14:48


Bonjour Hélène, ma très chère plume de loin,

merci de nous raconter l'histoire de ce conte et de montrer les belles photos du musée.

Amitiés

Olivia Eva


La Plume de loin 01/10/2009 08:18


Bonjour! :) Merci beaucoup pour ce commentaire chaleureux :)

Bonne journée!


Abellion 30/09/2009 08:34


Je suis ébloui, comme toujours !

Plume de loin, je sais que vous êtes une passionnée de littérature, c'est pourquoi j'aimerais savoir quels sont vos auteurs femmes préférés. Si vous voulez répondre :
http://polymathe.over-blog.com/article-36700227.html

Amitiés.


La Plume de loin 01/10/2009 08:14


Merci beaucoup pour la question. Je répondrai avec plaisir mais un peu plus tard.

Bonne journée!



Marie Flamande 28/09/2009 16:55


Et il n'était pas le seul à faire valoir sa générosité. Pourtant, on a éliminé tous ces gens-là. La Russie est passé par de tristes décennies. Est-ce qu'elle remonte la pente à présent? On ne
pourra jamais revenir aux temps passés. La vie continue. Tu connais Agafia ?


La Plume de loin 01/10/2009 08:02


Agafia? Je sais que c'est un prénom russe. Mais tu as en vue la personne concrète?


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact