Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 09:28

Grâce au dessin animé sur la musique de Moussourgski j’ai pensé que c’est un bon sujet – l’animation russe, non?

Je vous en raconterai un peu, d'autant plus que le début de l'animation russe est lié avec France. Mais oui, l’animateur premier de Russie est devenu l’émigré français après la Révolution de 1917.

Il s’appelait Vladislav Starevitch ou, comme on écrit dans la littérature étrangère pour moi - Ladislas Starewitch. Cette orthographe est l’allusion à son origine demi-polonaise. Et c’était à Pologne où il a fait ses premiers films pour le musée d’ethnographie régional auquel il travaillait. C’étaient les documentaires sur la vie des insectes. (C’est curieux que le premier animateur russe était l’entomologiste entraîné et dès son enfance faisait les maquettes des insectes de telle bonne qualité que personne ne pouvait pas les distinguer d’originaux!)

L’administration du musée a compris que Starevitch avait un talent et l'a envoyé à Moscou. Il y a fait sa connaissance avec Kanjonkov, l’entrepreneur et le premier cinéaste russe, l’organisateur de la production cinématographique en Russie. Les hommes ont signé le contrat: Kanjonkov donnait les moyens nécessaires à Starevitch qui faisait les films et les maitait à la disposition absolue de Kanjonkov. Le contrat pas très avantageux pour auteur, mais Starevitch n’avait pas de choix, en outre il n’avait pas d’argents. Tous ce qu’il possédait c’était son talent.

 


Les insectes dans le film de Starevitch
inspiré par la fable de Krilov "La libellule et la fourmi" (1913).
Il faut dire qu'en russe le fourmi est masculin.

En 1910 il a décidé à faire un documentaire sur les insectes cerf-volants (lucanus cervus) qui se batteraient pour une femelle, mais il a compris que sur la lumière du tournage les “acteurs” perdaient leur activité. Alors Starevitch a fait les maquettes de carapaces des insectes et il a fait le film image par image. Il a reçu le premier film d'animation où les poupées était les acteurs.

En 1912 Starevitch a fait encore un dessin animé sur la vie des insectes – “La belle Lucanide, ou la guerre des cérambycidés avec des lucanes”, où les poupées-insectes parodiaient les scénes de romans de chevalerie. L’animation était si bien fait que la presse du monde discutait les méthodes qui faisaient possible le dressage des insectes. 

En 1913 Starevitch a fait l’animation sur la nouvelle de Gogol “La Nuit qui précéda Noel” où il a combiné le jeu d’acteur vif et un dessin comme l’effet spécial. C’était pour la première fois dans le  monde.

En 1919 après la Révolution, comme j’ai écrit, Starevitch a émigré en France. Il est presque l’unique émigré russe auquel on a proposé un travail presque tout de suite. Et c’était un bon travail, le travail qu’il aimait: le tournage des dessins animés.

Il a porté à l'écran la fable de de La Fontaine “Les grenouilles qui demandent un roi” (1923). Puis il a fait les courts métrages: “La voix du rossignol” (1923), “Amour noir et blanc (1923), “Le rat de ville et le rat des champs” (1927), “La petite parade” (1928). La plastique et la mimique de ses personnages est toujours presque magique! Elle est comme celle des êtres vivants.

Un de plus célèbres dessins animés de Starevitch "Le fétiche mascotte", 1934, la scène du sabbat.


Puis Starevitch a fait “Le roman de Renard” qui est devenu le premier dans le monde dessin animé de long-métrage. Cette œuvre a été terminée vers 1930 et elle était muette. Après 8 ans elle a été sonorisée sur commande du gouvernement d’Allemagne fasciste et est sortie en salle en 1941.

 

Ladislav Starewitch, "Le roman de Renard", la sérénade (1941).


Le film a reçu 8 prix internationaux et a été presque interdit à cause de cette histoire avec la sonorisation.

Après la Deuxième guerre mondiale Starevitch s’est installé au Fontenay-sous-Bois. Sa popularité disparaissait peu à peu et il gagnait sa vie en faisant les spots publicitaires et en vendant les poupées lesquelles il faisait lui-même.

Il est mort en 1965 à Paris. Sa petite-fille a fait un web-site consacré à Starevitch, il est en français et si vous voulez, vous le trouverez ici.

 

Et en Russie? Starevitch a été oublié, la production cinématographique de Kanjonkov a été nationalisée... Et l’époque soviétique a donné naissance à une autre cinématographie russe. Les connaisseurs disent maintenant que c'était l'âge d'or d'animation dans mon pays. Et moi – j’essayerai vous en raconter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

alouette 21/07/2009 22:24

les deux autres animations sont remarquables, j'aime particulièrement le roman de renart, avec les mouvements de visage des personnages

alouette 21/07/2009 21:56

bonsoir Plume,
очен интересный ! au passage, l'insecte dénommé "libellule" (стрекоза) est en réalité une sauterelle (кузнечик)
C'est amusant, cette histoire ressemble étonnamment à "La cigale et la fourmi" de Jean de La Fontaine...
Mais quand j'étais gamine, j'avais un livre traduit du russe qui racontait le voyage d'une fourmi sur le dos d'une libellule, je croyais que l'animation raconterait cette histoire.
Quoi qu'il en soit, ces insectes sont remarquablement bien représentés, quel travail admirable !
Merci à toi de nous faire connaître ce talent oublié.

La Plume de loin 25/07/2009 13:01


Bonjour, chère Alouette!
J'ai choisi un mot incorrect parce qu'il y a la libellule dans la fable de Krilov mais dans se dessin animé - c'est vrai - il y a une sauterelle. Quant à ton livre d'enfance, il y a une autre
animation russe dont le nom est "Le voyage d'une fourmi". Il est aussi très sympa, je le décrirai!


LIZOTCHKA 21/07/2009 19:04

Une fois de plus, merci Plume ! Je ne connaissais rien à tout ça et je découvre grâce à toi.

La Plume de loin 25/07/2009 12:52


Merci pour ta visite, chère Lizotchka, je me réjouis toujours de tes commentaires.


gene 19/07/2009 23:16

je suis souflée , il était en avance sur son temps , la qualité des insectes , vraiment très bien! j'ai cliqué avant la fin de mon com!!!

La Plume de loin 25/07/2009 12:49


C'est vrai, moi, j'étais aussi  étonnée, il  était un grand maître!


gene 19/07/2009 23:12

je ne le connaissais pas , mais c'est une histoire très intéressante.

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact