Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 10:59

Je vous invite à visiter un de quartiers modernes de Moscou.

 

C’est un quartier pour les gens qui sont assez riches pour payer 3 milles euros pour 1 mètre carré de leur habitation mais pas assez riches pour acheter la maison dans le lieu nommée “Roublœuvka” pour devenir les voisins de notre “élite” commerciale et politique.

Il faut dire que pour moi – comme pour presque tous les gens ordinaires – la vie dans les quartiers comme celui-ci est inaccessiblement chère.

Mais qu’est-ce qu’on trouve là?

L’annonce publicitaire dit que c’est presque la ville dans la ville: un complexe avec sa infrastructure, ses écoles maternelles, sa policlinique et avec toutes les services nécessaires de la laverie jusqu'au bureau qui vend les billets en avion.

On promet l’architecture moderne et originale, les bâtiments solides, l’écologie superbe et la belle vue d’un parc devant les fenêtres.


“Le parc” – c’est un lieu historique. Pendant quelques siècles il était le témoin des grandes fêtes populaires en l'honneur des victoires militaires et encore le témoin de trois sacres. Le dernier (1896) était ceux du tsar Nikolaï II. Ce sacre est devenu la tragédie parce que il y avait beaucoup des victimes à cause de grande foule. Selon la version officielle, 1389 hommes ont trouvé leur mort dans la bousculade et encore 1300 hommes ont été accidentés.

Depuis ce temps le lieu a reçu l’image spéсifique, on peut dire, l’image sinistre... On a essayé de faire ici un hippodrome, puis un aérodrome mais sans le grand succès. Maintenant c’est le terrain vague qui est couvert d’herbe et des ordures.

On planifie un parc au lieu de tout cela? Bonne chance! Mais je doute beaucoup. En tout cas pour le moment les immeubles élitaires du complexe regarde le champ de tir à l'arc et les restes d’aérodrome.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'été à Moscou
commenter cet article

commentaires

dominique laurent 14/07/2009 08:55

D'un autre côté, loger autant de gens dans des maisons individuelles serait dévoreur d'espace.
Moi, j'habite dans une région rurale : j'ai de l'espace, un jardinet, des voisins pas stressés. La contrepartie, c'est qu'il n'y a pas de travail. Et que quand on en a, on n'est pas payé cher !

virjaja 07/07/2009 11:56

je préfère les vieilles pierres, mais sur la dernière photo, la vue d'ensemble est très belle! gros bisous. cathy

Jules 06/07/2009 09:44

c'est quel quartier? du cote de Sokol?

La Plume de loin 06/07/2009 12:27


Non, c'est 10-15 minutes à pied de la station du métro "Polejaévskaja".


michelle 06/07/2009 00:56

Nous avons eu notre dose d'immeubles de ce type il y a quelques années, heureusement aujourd'hui ce qui se construit est a taille plus humaine.
Pour l'explication de "farniente", cela veut dire ne rien faire. C'était donc des vacances sans activités particulières ; se promener dans la campagne, lire, discuter avec des amis...reposantes ;-)
Bonne semaine
amitiés

La Plume de loin 06/07/2009 12:39


Alors, nous pouvons espérer sur le meilleur :)
Merci pour l'explication, j'ai deviné et j'en utiliserai sans faute!
Bonne semaine!


Viviane 05/07/2009 17:56

C'est Gene qui m'a invitée à venir voir ton blog parce qu'elle avait lu sur le mien que j'avais vécu une année à Moscou... Il y a bien longtemps!
C'est certain que je ne reconnaîtrais rien, je l'ai avoué dans mes textes.
Bonne fin de journée
amitiés
Viviane

La Plume de loin 06/07/2009 13:11


Bonjour Viviane! Tu avais vécu une année à Moscou? C'étaient les études, non?
Merci pour ta visite et bonne semaine!
Amitiés :)


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact