Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 09:23

Je pose ce petit vidéo encore une fois pour ne pas vous faire feuilleter mon blog.

 

 

Cet instrument dont les sons sont inspirés par la beauté de nature et d’architecture et aussi par l’haleine d’histoire russe – il s’appelle “bilo d’icône” du mot “bit’” (“frapper”). Mais tout le monde le connaît comme “les cloches plates”.

J’ai écrit “tout le monde” parce que cettes feuilles de bronze et de laton sonnent dans les cathédrales et dans les églises d’Europe et pas beaucoup de gens savent que l’auteur de cet instrument est Russe.

Si je travaillait maintenant au TV, je ferais un reportage dédié à cet homme.

Son nom est Alexandre Jikarev. Né dans un village, il n’a pas reçu l’enseignement supérieur et a travaillé à l’usine qui appartenait à l’Institut d’acier et des alliage. Mais depuis l’enfance il était enchanté, ensorcelé de la corillon des églises russes. Il était plein de l’idée de trouver la forme qui donnera aux cloches les sons encore plus profonds et expressifs – plus magiques dirais-je, plus spiritualisé, plus proche à  l'architecture de la vieille Russie.

Il a réussi: les feuilles du métal sonnent hypnotiquement. Ce n’est pas les voix des anges, c’est l’homme éternel qui parle au Dieu éternel - sans peur mais avec toute sa tristesse et toute la puissance d’une créature terrestre.

Alexandre Jikarev s’est consacré à cette musique. Il a organisé une école de carilloneurs et maintenant on peut écouter “les cloches plates” dans plus de 150 églises du monde, y compris 30 de Moscou. Chaque dimanche ses disciples jouent en quinze heure près des églises blanches de Kolomenskoé.

Alexandre a breveté l'alliage de son instrument à Russie mais il n’avait pas d’argent pour faire cela dans les autres pays. C’est pourquoi en Europe on sait la voix de cet instrument mais son auteur n’est pas connu. Et c’est pourquoi Alexandre n’est pas un riche... Mais on dit qu’ayant entendu sa musique une fois, vous reviendrez pour l’écouter de nouveau. C’est vrai.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

alouette 25/05/2009 15:18

merci Plume pour toutes ces explications, je ne connaissais en effet pas du tout ces merveilleuses cloches plates et leur inventeur
avec le vent qui souffle ici en ce moment, les cloches sonneraient toutes seules !

Sylvie 25/05/2009 09:54

Merci pour cette information.
Juste une précision : en français on dit "brevet" et non "patente" (qui est le mot anglais). Donc il n'a pas breveté son alliage à l'étranger...

La Plume de loin 26/05/2009 11:59


Merci beaucoup! J'ai un grand besoin des remarques comme ça. Je vais de réparer ma faute. Merci encore une fois!
Bonne journée :) 


Sylvie 23/05/2009 16:27

C'est très émouvant, cette musique. Quand Alexandre Jikavev est-il né et quand a-t-il mis au point ces cloches plates ?

La Plume de loin 24/05/2009 11:14


Il a  né en 1951 et aux année 80 il était le carillonneur de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou. Puis il a inventé cet alliage-là et depuis ce temps il travaille comme un musicien avec
ensemble "Svetolitié" ("La coulée de la lumière" - c'est difficile de faire une traduction correcte). 


virjaja 22/05/2009 10:36

coucou Plume, moi non plus je ne connaissais pas, et le son est si doux qu'on ne s'en lasse pas! la soupe, je n'ai pas gouté.... gros bisous. cathy

gene 21/05/2009 00:03

je ne connaissais pas du tout mais quel son, superbe !!

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact