Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 07:03

On peut dire que cette maison est aussi éclectique que son destin.

À la fin de XIX siècle un riche marchand et manufacturier Igoumnov a décidé de commander une maison correspondant à sa richesse. Il a engagé un architecte de la ville Jaroslavle qui est illustre par ses belles maisons et bâtiments. Le nom d’architecte était Posdéév. Il était passionné de la vieille architecture russe de bois dont la beauté il s'est efforcé de donner dans son œuvre.


La céramique polychrome, le briquetage ornamentale, la serrurerie d'art – tous les éléments du style russe de XVII siècle ont été unis pour donner une harmonie étrange mais charmante.

Posdéév a fait un vrai “térem russe”, un peu trop grand et lourd mais magnifique, avec beaucoup de détails pittoresques: les couvertures pyramidales, les petits clochers, les arcs cintrés...


L’architecte a travaillé d'un air inspiré, il a dépassé le budget mais il croyait à son client, qui lui a demandé de ne pas économiser l'argent. C’est vrai que pour Posdéév c’était la chance de se faire son nom et de s'installer à la capitale.

Mais le cercle des architectes de Moscou a soumit le bâtiment à la critique dure. Le client a été bien attrapé et a refusé de payer la construction. Ruiné et bafoué, Posdéév a suicidé.

Depuis ce temps-là les gens qui habitaient les maisons voisines croyaient que le bâtiment avait un destin sombre. On disait que le propriétaire a installé là sa jeune maîtresse mais un jour il l’a trouvé avec un autre homme et il l’a scellé. On dit que le fantôme de cette femme erre dans la maison en se plaignant et en sanglotant. Je ne sais pas si c’est la vérité mais c’est le fait historique que manufacturier Igoumnov a abandonné son “térem” et ne voulait pas revenir. La maison était vide pendant plusieurs années. Après la révolution d’an 1917 elle est devenu d’abord le club d’une fabrique et puis - le bâtiment de l’Institut du cerveau.

 

Voilà une maison vraiment sombre! On étudiait ici les cerveaux des hommes célèbres en espérant de trouver le secret de la génialité et de créer un surhomme. On n’a pas réussi mais on a fait la collection des cerveaux les propriétaires desquels étaient Lenin, Maïakovski, Stanislavski, Gorki, Pavlov, Tsiolkovski etc.

Enfin la collection est devenue trop grande et l’Institut a reçu un autre local. Et la maison en style simili-russe a changé de main. Maintenant elle est la résidence de l’ambassadeur de France en Russie.

On dit que dans ses 42 pièces il y a encore l’ornement vieux – la gravure sur bois et la glyptique, les fresques sur les voûtes et la moulure en style baroque. J’ai un très-très-très petit espoir de voir un jour toute cette richesse. Qui sait, peut-être... Mais pour l’instant je peux admirer tout cela de derrière de la clôture, c’est tout.

Non! Encore un fait intéressant. Selon la légende, en 1924 Alekseï Chtchoussev en regardant ce “térem” a décidé de devenir un architecte. C’était cet homme qui a bâti par la suite le mausolée de Lénine (1924, 1930)

C’est comiquement mais en 1979 on a fait un bâtiment moderne à côté de vieille maison. Et ce bâtiment rappelle très vivement le mausolée de la Place rouge! Un destin, sans doute :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

Sandrine 07/10/2009 10:27


Il ne s'agit pas de l'ambassade mais de la résidence de l'ambassadeur.
A l'intérieur, dont je parle sous votre autre billet, il y a surtout des pièces de réception au premier étage : deux grands salons classiques de style dix -huitième avec boiseries et gypseries
représentant je crois des instruments de musique,"à la française", meublés de meubles français anciens, avec tapisseries des Gobelins, ces meubles appartenant à l'Etat français. Puis une salle à
manger au plafond bas et voûté, toute en longueur, dans laquelle il y a le tableau je crois de Fragonard qui est sur une de vos photos. Et les pièces privées où vit l'ambassadeur et sa famille.
Je ne connais pas le rez de chaussée. Probablement des bureaux.


anne-marie 02/05/2009 08:52

merci pour ton commentaire sur cette bâtisse que j'ai trouvée très lourde et curieuse avant de la trouver belle; son aspect extérieur m'avait intéressée et interrogée, je suis très contente d'en connaître l'histoire; je n'ai pas fait suffisamment attention au nouveau bâtiment, je le regrette; un point de plus pour revenir à Moscou.
à bientôt

La Plume de loin 06/05/2009 05:56


Merci pour ton visite à Moscou. A-t-il peut-être enocre quelque chose que tu voudrait savoir sur ma ville?
Amicalement :)


Maedes 01/05/2009 18:58

Un "térem" ????? J'ai besoin d'un éclaircissement: maison? balcon? arche? voûte?
Sinon elle est terrible l'histoire de cette maison.... Je me demande si les gens de l'ambassade y passent des jours paisibles.... Malgré la beauté du bâtiment, je n'aimerais pas y habiter..... J'ai peur des fantômes :).....
Merci pour cet article passionnant!

La Plume de loin 02/05/2009 07:27


"Térem" (l'accent porte sur la première syllabe) - c'est un mot ancien qui signifie le château d'un noble de Russie ancienne. Les térems avaient l'air comme de cette maisone-là mais ils n'étaient
pas si grands. Voici encore un: http://pereslavl.goldentown.ru/Photoalbums/09Pamyatnik/pr09p10.jpg 


virjaja 01/05/2009 12:50

coucou Plume, elle est superbe cette maison!!! quel travail pour la realiser, et la petite légende qui l'accopagne, j'adore! gros bisous. cathy

Americano 01/05/2009 12:49

Merci pour cet article interessant.
Idee : tous les ans en France, il y a la journee du patrimoine ou l'on puet visiter plein de monuments fermes au public tout au long de l'annee. Pourquoi ne pas faire un courrier pour demander la visite dans ce cadre ?

La Plume de loin 02/05/2009 07:35


Bonjour! En Russie nous avons aussi les jours d'heritage culturel avec les memes conditions et, comme je sais, l'ambassade de France ouvre sa porte pour les visiteurs. Mais deux fois pour an -
c'est pas beaucoup pour les amateurs et il y a chaque fois trop de gens. :)


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact