Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 08:02
Les promesse d’administration de Moscou étaient la réalité: à côté de la cathédrale Basile-le-Bienheureux on a posé des palatkis (des petits pavillons de commerce) avec touts ces plats qu’on a annoncé. Mais je n’ai pas visité cette foire centrale de Maslénitsa: j’ai eu peur de la foule. Et j’ai eu raison!
J’ai decidé d’aller voir cette fête au parc Ismailovsky où j’ai trouvé des skomorokys, deux samova
rs et beaucoup des enfants, qui s’amusaient de tout leur cœur. Et voici le calendrier traditionnel de Maslénitsa:

Lundi
– c’est “l’Accueil”, comme j’ai déjà écrit.

Mardi – “Zaïgrichy“ (“Le commencement des jeux”) quand les gens commençaient à s’amuser sans frein. Les jeunes descendaient en luge, faisaient les visites etc. 
Il faut dire que la plupart des amusements de Maslénitsa avaient le but “matrimonial” – organiser les demandes en mariage pour faire les noces après le Carême. 
Les gens tâchaient de proposer le plus possible plats aux leurs visiteurs, avant tout le plus possible crêpes.

Mercredi – “Lacomca” (“Le fin bec”) – le jour où les belles-mères accueillaient leurs gendres pour les régaler. On disait que ce jour-là il fallait manger trop – “autant des crêpes, combien de fois un chien agiterait sa queue”.

Jeudi – de ce jour commençaient la “large Maslénitsa” et les jeux les plus sauvages: les traîneaux tirés par des chevaux, les pugilats, on commençait à charroyer l’épouvantail de Maslénitsa-hiver et à chanter des koliadkas: “Trintsy-brinsy, faitez des blintsys” (c’est à dire “faitez des blini, des crêpes”).

Vendredi – “Tijostchini vecherny” (“Les soirées des belles-mères”). Cette fois c’était les belles-mères qui faisaient les visites aux leurs gendres qui les offraient des crêpes et des sucreries.

Samedi
– “Zolovkiny posidelky” (“Les soirées des belles-sœurs”) – les belles-filles invitaient chez soi toute la famille de leurs maris. Les belles-filles devaient faire les cadeaux pour les sœurs de leurs maris, en russe – zolovkas.

Dimanche
– Le jour de pardon, le dernier et le plus important jour de Maslénitsa quand les gens se demandaient de pardonner les désagréments et les affronts. Ils visitaient les cimetières pour faire leurs adieux aux morts. Et l’épisode centrale de ce jour était la raccompagnage de Maslénitsa-hiver, quand son épouvantail devait être brûlé ou quand on costumait une jeune fille en Maslénitsa, asseyait cette fille au traîneau et conduisait par les rues et puis on jetait le traîneau avec la voyageuse à la congère.

  Et Lundi c’était le Carême – 40 jours sans aucune nourriture grasse, des visites, sans de joie et sans des chansons. Pas un temps très agréable. Je ne sais pas si les gens de nos jours respectent ses règlements.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'hiver à Moscou
commenter cet article

commentaires

Maedes 18/04/2009 16:49

Comme il est agréable de découvrir la Russie de cette façon!

Sylvie 10/03/2009 10:43

Très intéressant ! j'ignorais complètement ce rôle familiale du carnaval. Merci de nous faire connaitre ces coutumes.

La Plume de loin 14/03/2009 13:30


Cela peut-être la spécificité de Russie? Je ne sais pas, dommage.
Amicalement


Abellion 06/03/2009 23:39

Superbes images ! Et toujours de si belles traditions...
J'ai une surprise pour vous Plume, je vous ai "taguée" ! Si vous voulez participer au jeu, venez sur mon blog !
A bientôt !

http://polymathe.over-blog.com/article-28724999.html

Alouette 05/03/2009 19:00

merci Plume pour ta réponse, c'est extraordinaire ce que tu nous racontes là, la marine sur des traineaux !
eh bien, je ne sais pas pourquoi je n'ai jamais entendu parler de tout ça
bonne soirée, ici il pleut, c'est triste !

Aouette 02/03/2009 15:12

Eh bien moi non plus, je n'avais jamais entendu parler de cette fête dans ma famille où, pourtant, Pâques a toujours été fêté "à la russe" avec пасха et куличи.
Elle existait pourtant sans doute avant la Révolution mais je suppose que ce devrait être plutôt "le peuple" qui s'y livrait ?

La Plume de loin 03/03/2009 07:43


Comme je sais les tzars et la noblesse russes fêtaient aussi Maslénitsa avec plaisir et avec l'envergure, selon les mémoires des ambassadeurs et des voyageurs étrangers et des princes russes. Par
exemple, en 1722 Pierre le Grand a donné l'ordre de faire à Moscou un incroyable carnaval de Maslénitsa: on a posait la marine russe sur les traîneaux et fait les barques et les yachts passer à
travers la ville.


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact