Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 10:59

Il y a 105 ans, 6 décembre 1903, au Saint-Petersbourg a été né Gaïto Gazdanov, un écrivain russe. Ses parents étaient d’Ossétie et c'est pourquoi il avait reçu deux prénoms à la fois: Gaïto pour la famille et Georgij – pour touts les autres. Mais la famille était russe, parlait russe et Gaïto n'écrivait qu'en russe.
Son père était dans le département de la foresterie et les Gazdanovs déménagaient souvent: Petersbourg, Sibérie, Poltava, Kcharkov.

En 1919 Gaïto âgé de seize ans s’est joint à l’armée du général Wrangel et peu après il a quitté Russie avec des restes du mouvement contre-révolutionnaire.

Gaïto s’est trouvé au Constantinople où il a écrit son premier roman “L’hôtel d'avenir”, puis il est parti à Choumen (Bulgarie) et puis à Paris où il a passé le reste de sa vie.

Il était chargeur (je veux dire qu’il gagnait sa vie en transportant des charges pour les autres gens), puis il était laveur des locomotives, ouvrier de l’usine du Citroen, chauffeur de taxi. Et en même temps il faisait ses études à Sorbonne.

En 1929 son premier roman parisien – “La soirée chez Claire” – a été publié et Gaïto est aussitôt devenu célèbre. Les critiques le nommaient le plus doué auteur de l’émigration russe parallèlement à Nabokov. Même en Russie on a connu le jeune talent: Maxim Gorkiy a lu ce roman et a proposé au Gazdanov à retourner au pays. Mais les pourparlers duraient sans aucun résultat jusqu’au 1936 quand Gorkiy est mort. Puis il n’y avait plus des conversations à propos du retour. Gazdanov continuait à travailler le chauffeur de taxi – c’était son unique gagne-pain. Et encore c’était la base pour son nouveau chef-d'œuvre – “Les routes nocturnes”.

Mais il a cessé à écrire quand les nazis ont occupé Paris: Gazdanov et sa femme ont joint à la Résistance. Seulement après la Guerre Gaïto a continué à écrire ses romans. En 1948 il a publié “Le fantôme d’Alexandre Volff” qui était tout de suit traduit en toutes les langues européennes. Puis il y avait encore quelques romans magnifiques.

Gaïto Gazdanov est mort 5 décembre 1971 et était enterré au cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois. En Russie les œuvres du Gazdanov étaient publiés pour la première fois en 1990...

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans l'histoire
commenter cet article

commentaires

Maedes 18/04/2009 17:21

Je ne le connais pas!!! Et tu me donnes bien envie de lire un de ses livres.... J'en chercherai un lors d'un de mes passages en France, car je n'ai pas envie de le lire en "castellano" comme on dit ici.

LIZOTCHKA 09/12/2008 21:23

Je ne le connaissais pas. Il a continué à écrire en exil, ce qui n'était pas facile.

La Plume de loin 11/12/2008 14:17


Il est un écrivain très "humain", "intérieur" et ses romans sont à demi biographiques, C'est intéressant si t'aime la littérature russe :)
Bises!


Tcheburachka 09/12/2008 10:23

Merci Plume pour ce moment d'histoire.
Amicalement.
Tché.

La Plume de loin 09/12/2008 13:28


De rien Tché! Amicalement :)


Alouette 09/12/2008 10:04

bonjour Plume, merci pour tous ces textes qui nous permettent de mieux connaître la Russie d'hier et d'aujourd'hui. J'ai essayé de t'écrire en russe, je ne sais pas si tu as reçu mon mail ?

La Plume de loin 09/12/2008 13:09


Bonjour Alouette! Tu m'a écrit en russe?! Oh! Superbe! Mais je n'ai rien reçu. Peux-tu essayer  encore une fois s'il te plait? Et voici mon e-mail: lleer (arobase ou sabatchka) yandex.ru
Amicalement


La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact