Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 09:17

Il est venu le temps des cathédrales du « vintage » à Moscou il me semble. Au moins c'est très à la mode ici grâce à la passion pour l’histoire qui est survenue ces dernières années. Pourtant ce goût qu passé ne concerne pas la chronologie mais plutôt les détails de la vie quotidienne. Peut-être parce qu’ainsi on peut l’essayer comme (ou avec) une robe de grand-mère ?

La tendance met sur la même ligne les musées, les cours pour les amateurs, les fêtes historiques, les concerts et les marchées aux puces. De temps en temps ils arrivent simultanément au même endroit et une brocante devient ainsi un projet culturel. Voilà un : « La foire moscovite d'antiquités » qui vient d’avoir lieu pas loin du Kremlin et de l’Ambassade de France – dans la Maison Centrale des Peintres, un centre d’exposition.

Moscou : nouveau format du marché aux puces
Moscou : nouveau format du marché aux puces

Le marché aux puces comme un amusement pour toute la famille est apparu à Moscou grâce à l’enthousiasme d’une collectionneuse commençant une série de brocantes avec un programme éducatif et culturel.

La foire dans la Maison des Peintres a été de ce genre et a proposé même une petite exposition présentée par le club des collectionneurs des photos. Le thème ? Les belles russes ))

 

Princesse Marie Chervachidzé-Eristov, le début du XXe, auteur Kh. Khensokhel.

Cette dame a été connue par sa beauté et son habitude d’être toujours en retard. Une fois, étant venue à une cérémonie elle est entrée dans la salle après l’empereur – une violation terrible de l’étiquette ! Pourtant Nikolas II l’a regardée et dit seulement : « C'est un péché d'être si belle, ma princesse. » Après la révolution, Marie Chervachidzé s’est installée à Paris où elle a travaillé en tant que mannequin de la maison de Coco Chanel.

Alisa Koonen, les années 20, auteur A. Grinberg.

L'actrice russe d’origine belge a été très connue en  Russie pendant la première moitié du XXe siècle.

Apparue sur la scène en rôle de Mytyl dans « L'Oiseau bleu » (1908) elle a ensuite réalisé les personnages très différents : Salomé d'Oscar Wilde et Kathérina de « L'Orage » d'Ostrovski, Phèdre de Racine et Suzanne du « Mariage de Figaro », Emma Bovary et Nina de « La Mouette » de Tchekhov etc.

Cependant une brocante est une brocante, donc la vente et la communication y restent toujours au premier plan. Cette fois n'a pas fait exception.

 

L'écriture sur la boîte : France. Bronze. 3000-4000 roubles. Prix comme en Europe : 35-40 €.
L'écriture sur la boîte : France. Bronze. 3000-4000 roubles. Prix comme en Europe : 35-40 €.
L'écriture sur la boîte : France. Bronze. 3000-4000 roubles. Prix comme en Europe : 35-40 €.
L'écriture sur la boîte : France. Bronze. 3000-4000 roubles. Prix comme en Europe : 35-40 €.

L'écriture sur la boîte : France. Bronze. 3000-4000 roubles. Prix comme en Europe : 35-40 €.

Les vendeurs professionnels étaient capables de vous donner tout un cours sur chacune de leur marchandise. J’en ai reçu un concernant le monde du parfum soviétique et de ses collectionneurs.

 

Eau de Cologne « Sacha » pour les hommes appartient aux années 80. Sa version

féminine a eu le titre « Natasha » et les deux portaient les photos des modèles

européennes dans les étiquettes ))

 

Les vendeurs d’occasion surprenaient par leur histoire : « Je vends à Moscou les bijoux géorgiens. » - « Vous ne ressemblez pas à une Géorgienne. » - « Je suis Russe, c’est mon mari qui est Géorgien. » - « La situation politique ne vous complique pas la vie ?» - « Ca va, on s’aime comme avant !»

« Ces chaussures sont de la France, des années 90 peut-être – dit la vendeuse et ajoute pour le poids historique : C’est déjà du vintage, quoi !» 

La lourdeur des objets à côté n'a pas eu besoin d'arguments supplémentaires.

Moscou : nouveau format du marché aux puces
Moscou : nouveau format du marché aux puces
Moscou : nouveau format du marché aux puces

Les fers en fonte russes et les porte-verres soviétiques ont été très demandés je ne sais pas pourquoi. Seule la porcelaine pouvait les rivaliser.

Moscou : nouveau format du marché aux puces
Moscou : nouveau format du marché aux puces
Moscou : nouveau format du marché aux puces

Il serait politiquement correcte à dire que ces poissons sont d’origine ukrainienne car leur usine productrice se trouve en Ukraine, dans la ville Horodnytsia. Néanmoins ils datent des années 60, donc c’est une oeuvre soviétique. Je me demande comment les collectionneurs résolvent ce type de questions de politesse ?

Le côté éducatif de la foire s’est manifesté avant tout spontanément - grâce aux visiteurs venant avec les enfants : « Grand-papa, c’est quoi ces trucs à longs poils ?» - « Ce sont les épaulettes. Jadis les généraux les portaient sur les épaules. »

De plus, il y avait des conférences où les spécialistes ont développé les sujets plutôt inattendus. Par exemple, qu’est-ce que vous pensez à propos de « Chaussure de sport en tant qu’objet du collectionnement »? Ou des « Plastiques vintages : les bijoux de la fin du XIXe jusqu’à la fin du XXe. Une conférence avec la présence invisible de René Lalique, Andy Warhol, Coco Chanel et Carmen Miranda »?

Moscou : nouveau format du marché aux puces
Moscou : nouveau format du marché aux puces

A mon goût cette brocante enveloppée au programme culturel est sympatique. Il manque peut-être les participants étrangers qui raconteraient leur expérience dans l’intersection de l’histoire, du collectionnement et de la mode. Je l’ai dit à l’organisatrice et elle a trouvé l’idée très bonne. Il ne reste que trouver des volontaires.

Y a-t-il  quelqu'un ? ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de loin La Plume de loin - dans le printemps à Moscou l'histoire
commenter cet article

commentaires

Marylou 10/03/2016 19:06

merci de ta visite sur mon blog...chaque ligne de métro londonien a sa couleur...etc.... pas plus difficile que de se balader dans le métro parisien...j'ai dans ma vie emprunté les deux...belle soirée

eric 10/03/2016 10:38

Privet Héléne .....j'aime bien les brocantes ....les portes verres m'auraient très intéressés , on trouve pas ça chez nous !!....PAKA...

gene 05/03/2016 23:57

J'adore chiner , comme ça m'aurait plu . dommage d'être si loin . bisous

La Plume de loin 06/03/2016 12:26

oui, c'est dommage )))
Bonne journée quand même !!!

Americano 05/03/2016 19:26

Ton article est tres instructif. Je trouve que le concept de ces marches aux puces est tres interessant.
J'ai beaucoup aime tes photos.
Quelle oeuvre ce blog !

La Plume de loin 06/03/2016 12:27

Большое спасибо, дорогой Кристиан!

La publicité que vous voyez à côté n'a aucun rapport avec mes textes. Son apparition provient de la nouvelle politique d'over-blog.

A propos du blog

Basil_de_Moscou_3.jpgDescription: je suis russe, j'habite Moscou et c'est ma ville qui est le personnage principal de mon blog. J'aimerais vous présenter un tel Moscou qui n'est pas officiel.
Contact